Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 01 22Article 568627

Opinions of Friday, 22 January 2021

Auteur: Allain Jules Menye de Nyabizan

Vallée-Du-Ntem-Ambam: dans les méandres d'un abandon étatique

Diantre. Laissés-pour-compte un jour, laissés-pour-compte pour toujours ? Mais pourquoi seuls les peuples Mvae et Ntumu, malgré la légitimité de leurs revendications, supplications et exhortations, sont-ils constamment ignorés ? Bien sûr, une certaine élite ne pense qu'à rester en poste et se mure dans un silence assourdissant, de peur d'heurter on ne sait qu'elle sensibilité. Il s'agit, d’abord, du prestige du Cameroun dans la zone des trois frontières. Faut-il le dire en latin ?

Les populations de la Vallée-du-Ntem sont exténuées. Elles se sentent abandonnées. Et pour cause. Le seul chef-lieu de département du Cameroun sans électricité est celui de la Vallée-du-Ntem: Ambam. La ville vit dans le noir, sans que personne ne lève le petit doigt. Un blackout insupportable et injuste. Le tronçon Nyabizan-Ebolowa comprend 294 pylônes sur 150 km. L’installation de 382 pylônes pour porter les câbles entre Ebolowa et le poste de Nkolkoumou à Yaoundé, est effectif. Pourtant, sur le tronçon Nyabizan-Ebolowa, il y a des pylônes à Meyo-Centre, village situé à 50 km d’Ambam. Pourquoi ne pas avoir pensé à Ambam ? Mystère et boule de gomme.
Face à l’accaparement de nos terres, nos élites ont trahi. Face à cette pénurie d’électricité, nos élites et les autorités chargées de l’énergie ont trahi. Face à ce trou noir, sans exagération, l’astrophysique l’expliquant, c’est à croire que les populations de la Vallée-du-Ntem sont considérées comme des chats. En effet, seul le chat a la capacité de voir dans le noir, aussi tenu soit-il. Et pourtant, le barrage hydroélectrique de Memve’ele est à… quelques kilomètres d'Ambam. Memve’ele fait pourtant, aujourd'hui, le bonheur de... Yaoundé, situé à 350 km. Fichtre.

Abandonnées par la République parce que lâches. Abandonnées par la République parce que désunies et égoïstes. L'épanalepse est ici un révélateur car, tous les ingrédients sont réunis. Tout comme il ne peut y avoir révolution sans médias, la caisse de résonance des souffrances Ntumu et Mvae est un tambour muet, et par conséquent, inaudible. Après leur avoir spolié leurs terres, malgré leurs recours, le Gouvernement reste muet. Une humiliation supplémentaire. Le médecin qui fera l’anamnèse des populations de la Vallée-du-Ntem détectera sans doute, un peuple en souffrance prêt à tous les excès pour demander réparation…

Enéo dit qu'il réglera le problème à la fin de ce mois.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter