Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 02Article 570772

Opinions of Tuesday, 2 February 2021

Auteur: Wilfried Ekanga

'Une route à quatre voix ne sert à rien, une pancarte suffit '

Que vous inspire le larron en noir au centre de l'image ?

Bon, cette fois on va marquer un temps d'arrêt et s'accorder définitivement sur le fait que le Cameroun souffre d'un réel problème : un problème mental, proche du métaphysique. Le type de fléau que ce cher Ateba appelait le " management du Paranormal."

Souvenez-vous, il y a moins d'une semaine :

Après l'accident de Dschang qui a envoyé une soixantaine de nos frères et sœurs au royaume des Ombres, nous avons déploré l'absence d'autoroutes au Cameroun. Nous avons regretté qu'un petit tronçon de 7 km entre Yaoundé et son aéroport ne soit toujours pas fini en 11 ans ! Nous avons fustigé le retard de livraison de deux ans (déjà) de l'axe Yaoundé - Douala , qui , en plus d'être facturé à 6 milliards par km, n'a toujours pas dépassé les 60 km de travaux (sur près de 200 !)
Nous avons précisé que même si l'attitude des chauffeurs au volant est souvent déplorable, le nombre de collisions sur une autoroute est souvent proche de 0 (zéro !) par an. Ce qui, en plus de réduire les accidents tout court, réduit surtout les accidents mortels. Car un choc à l'arrière dans le sens de la circulation sera toujours mille fois moins violent qu'un choc frontal entre deux engins arrivant en sens contraires.

PUIS, IL CRÉA LE WAMAKOULISME
Mais les patriotes (c'est-à-dire ceux qui aiment le Cameroun plus que nous) se sont activés à nous expliquer que le réseau routier camerounais est excellent ! Il paraît que c'est la " mentalité " qui dérange, et que la route ne tue pas (même si elle fait 5 mètres de large ou qu'elle est en "poto-poto"). Ceux qui réclament l'autoroute, c'est-à-dire les antipatriotes, c'est-à-dire nous, sont juste une bande d'aigris qui veulent déstabiliser le Cameroun. Il paraît que c'est un pays "béni des dieux"... malgré les délestages, les surfacturations, le chômage à 80%,
Ça ressemble à un rêve, mais non vous ne rêvez pas. Ça se passe exactement comme dans le livre d'Axelle Kabou : " Et si l'Afrique refusait son développement ?"

Comme vous le constatez en effet, ce régime de Malfrats a tellement abruti ses adeptes qu'ils sont heureux de ne pas avoir d'autoroutes, juste parce que c'est le MRC qui réclame les autoroutes ! De même, quand le MRC réclamait la CAN, ils étaient heureux des arrestations brutales sur des femmes de ménage. Or les voici dansant comme des chacals ivres devant un CHAN entaché de fraude sanitaire. En gros, ils veulent les mêmes bonnes choses que nous, mais sont trop bornés pour l'admettre, et les réclamer avec nous.
Ils seraient même prêts à refuser une transfusion sanguine simplement parce que la poche vient d'un MRCiste. C'est d'ailleurs ce qu'ils ont fait sans honte aucune lorsque l'initiative SCSI distribuait son matériel. ils auraient préféré mourir du Coronavirus plutôt que de recevoir une prise en charge médicale potentiellement salutaire.

Voilà pourquoi je définis le wamakoulisme comme la science de l'imbécilité volontaire. La bêtise consciente, uniquement motivée par la haine politique , la fibre tribale et/ ou l'amour inconditionnel pour les billets de banque, sous fond de corruption.

Le wamakoulisme est à la conviction, ce que la folie est à la sagesse ; c'est une coquille vide.

ALORS QUESTION :
A supposer que les autoroutes ne soient pas utiles, vu que nous avons le meilleur réseau du globe terrestre et que c'est la mentalité des Camerounais qui dérange ... si je comprends bien, vous estimez en revanche que c'est la pancarte scolaire qu'Atanga Siriki est venu installer sur les lieux de l'accident qui fera diminuer les morts sur ce tronçon ?
Je résume votre délire : " une route à quatre voix ne sert à rien, une pancarte suffit ". C'est bien cela?

Troisième question : votre wamakoulisme est-il rémunéré, ou bien c'est du bénévolat ?

C'est très triste de voir des masses entières d'adultes endoctrinés par une clique de malfaiteurs dont le seul rêve est de voler et de mentir sans jamais être critiqués. On a mis dans vos têtes que le patriotisme consistait à se taire devant toute la sauvagerie d'un gouvernement de clowns, dont le seul talent est de diaboliser ceux qui veulent réellement le bien-être des Camerounais, et qui fustigent la gestion affreuse de la fortune publique.
Et parce que vous avez peur de leur sauvagerie, vous les applaudissez lâchement, comme ça vous ne risquez rien.

Ce n'est pas du patriotisme, mais du wamakoulisme patriotique.

EN BREF :

Personnellement , je proposerais à Joseph Vest et à sa horde de Bobodioufs de remplacer leur pancarte par le Njoundjou du rond-point Deido. La laideur extrême de l'ouvrage permettrait en effet d'effrayer la mort elle-même, et ainsi d'éviter les prochaines hécatombes.

Car cette pancarte toute mignonne me donne plutôt envie d'écouter la célèbre chanson de Michel Sardou : " Ohhh attention les enfants , danger ! "

EKANGA EKANGA CLAUDE WILFRIED

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter