Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 27Article 583930

Opinions of Saturday, 27 March 2021

Auteur: Boris Bertolt

Une mafia bien organisée derrière les coupures de courant

Les camerounais n’ont pas d’électricité. Mais derrière le noir se joue des détournements massifs et une entente mafieuse entre responsables de la République et Eneo.

Pour comprendre la chaîne il faut savoir que ENEO achète le courant auprès de Memvele à titre d’exemple et la SONATREL transporte.
Le barrage de Memvele a été conçus pour 211 MW. C’est ce qu’on appelle la Capacité installée.

Mais Memvele ne peut pas produire cette capacité car le débit D eau est moyen donc en réalité il produira pas plus de 100 et ce qui ont dimensionné le savent très bien . Ainsi il ne faut pas en l’Etat actuel compter Memvele pour sortir du noir.

Cependant, la centrale est entré en production depuis avril 2019 il y’a un flou sur le comptage des megawatts qu’Eneo récupère. Ils ont dit que Eneo fais des essais et que ce qu’il consomme sera déduit sur la dette de l’état à Eneo.

Mais en réalité c’est une mafia entre ENEO, le patron d’Electricité du Cameroun ( EDC), Theodore Nsangou et son ami l’actuel SGPR, Ferdinand Ngoh Ngoh qui rêve de le voir ministre de l’eau et de l’énergie dans le prochain gouvernement.

Demandez à Nsangou de montrer le compte où est versé l’argent de l’Energie de Memvele vendu depuis 2019. Flou total. En réalité, ils ont pris l’argent pour construire une centrale de 211 MW alors qu’elle ne pouvait même pas produire 100 MW. Et même la petite production est détournée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter