Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 14Article 534673

Opinions of Friday, 14 August 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

Un proche collaborateur de Cabral Libii accusé d'escroquerie

J'ai été arnaqué par un certain Souleymanou Karamoko, un membre du parti de Cabral Libi.

Je suis enseignant dans un lycée français à Bangui en République centrafricaine. Mon passeport périme et je me rends à l'ambassade du Cameroun pour chercher à le renouveler et de là on me fait savoir que les demandes de passeport sont suspendus pour le moment.

C'est là où je fais part à monsieur Souleymanou dans un groupe WhatsApp des onze millions de citoyens du Nord Cameroun. Il me fait comprendre qu'il a les relations avec un ami commissaire qui travaille à l'émigration de Ngaoundere et qu'il peut solliciter son service pour me faire établir un passeport sans que je me déplace au Cameroun.

Il me demande de scanner mes empreintes et de les envoyer avec tous les documents nécessaires, ce que j'ai fait. Le service devrait me coûter 98mil francs.

Je lui envoi par express union un premier temps une somme de 78 milles au mois février 2019. Le 30 avril 2019, il me contacte urgemment autour de 16h00 pour me faire savoir que les dossiers du passeport sont en cours d'être acheminé à Yaoundé et que si je ne termine pas le reste d'argent mon dossier ne sera pas introduit parmi les dossiers.

Je contacte très rapidement ma dulcinée au Cameroun et elle a fait un dépôt orange money de 26 milles à monsieur Karamoko ce qui faisait un montant de 108.000 francs.

Lorsqu'il rassure que le dossier a été déposé, quelques jours après j'ai demandé à ce qu'il filme le récépissé du passeport et m'envoie , il m'a promis pendant un mois et il ne l'a pas fait. C’est là où je me rends compte que j'ai été berné par cet individu dont j'avais fait toute confiance.

Pendant les vacances d'été 2019, je me rends au Cameroun et je décide faire un tour à l'émigration de ngaoundere pour savoir s'il y avait un certain commissaire qui travaillait au nom de Charles, personne ne l'a reconnu. On est allé jusqu'à me présenter la liste des récépissés établis dans cette période et le mien n'y était pas.

J'appelle ce monsieur étant sur BAFOUSSAM pour lui faire savoir que j'ai été à l'immigration de ngaoundere et que tout ce qui me raconte concernant ce passeport n'était que du mensonge et que j'ai besoin juste qu'il me restitue mon argent sans qu'une tierce personne nous écoute .

Toutes les démarches que j'ai entreprises pour que ce dernier restitue mon argent sont vaines. J'ai contacté son président du parti au téléphone et ce dernier n'a manifesté aucune volonté et il a mis mon numéro dans sa liste noire certainement.

J'ai été berné parce que j'ai fait confiance à un jeune comme moi qui se dit prêt pour un changement de système politique. Cela doit être su et je suis prêt à relater ces faits devant n’importe quelle autorité.


Mon commentaire: Voilà les gens que Mbarga Nguele doit rechercher pour qu’il nous dise quel est son contact dans la police qui arnaque les citoyens.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter