Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 25Article 537115

Opinions of Tuesday, 25 August 2020

Journaliste: Zona Coker

Un autre front de guerre s'ouvre contre le régime de Yaoundé

L'heure est venue de préparer vos enfants pour livrer une nouvelle guerre. L'inertie, la paresse et la fainéantise de Paul Barthélemy BIYA BI MVONDO et son régime que vous avez décidé d'accompagner jusqu'à la fin de ce 7ème MANDAT DE LA HONTE volé une fois de au PEUPLE CAMEROUNAIS nous amène un ennemi supplémentaire sur la longue liste déjà existante. Le CAMEROUN n'ayant pas rempli sa part de contrat depuis la fin de l'affaire de BAKASSI qui l'opposait au NIGERIA voisin et qui a finie en sa faveur, le NIGERIA a décidé de reprendre l'île de BAKASSI qu'il pense avoir été cédé illégalement au CAMEROUN. Depuis un certain temps, les hommes d'affaires et politiciens Nigérians exigent que leur pays reprenne BAKASSI des mains du CAMEROUN. Ils savent très bien que c'est le moment de le faire. YAOUNDÉ est affaibli par sa guerre contre les ANGLOPHONES qui depuis plus de 3 ans fuient leur propre pays pour se réfugier au NIGERIA. J'espère que ceux qui ont récemment autorisés la manifestation devant L'AMBASSADE AMÉRICAINE l'ont vraiment fait pour l'amour du CAMEROUN et non des intérêts personnels inavoués. La manifestation fais par vos patriotes de BIYA devant l'ambassade des ÉTATS-UNIS était une absurdité et je l'ai dit ici la semaine dernière. J'espère que vous qui êtes allés provoquer les ÉTATS-UNIS dans une guerre que vous avez déclenchée contre votre peuple, prenez avec vos enfants, les armes pour aller combattre les Nigérians à BAKASSI parce que votre ennemi peut aussi passer par eux. Sachez donc aussi dès maintenant que s'il y a sécession, les ANGLOPHONES auront BAKASSI.

PEUPLE EKANG réparez le mal que vous avez fait à vos ANCÊTRES et à votre DIEU. Aucun peuple ne peut s'enfoncer aussi profondément dans le mal sans s'en rendre compte. CAMEROUN, GABON, GUINÉE ÉQUATORIALE, nul pour sauver l'autre. Dans la culture EKANG, un chef sent sa fin venir et la prépare. Comment expliquez-vous que le peuple EKANG au CAMEROUN dans son ensemble n'ait pas pu voir que la fin du règne de Paul BIYA était proche et qu'il fallait préparer la relève. Peuple EKANG, lisez vous-même les captures d'écran de mes publications qui accompagnent celle-ci et prêtez attention aux dates auxquelles elles ont été faites, j'en ai des centaines comme ça. Si moi qui ne suis ni chef ou dignitaire du village, ni sorcier, ni ZOMLOUA ou un quelconque patriarche fais des analyses aussi justes, pourquoi pas vous? Quand on est du côté de la vérité, on ne peut pas passer à côté des signes que la nature nous montre. Qu'est-ce que je n'ai pas dit pour vous alerter du danger qui nous guettait. Le dernier exemple est sur l'affaire AMOUGOU BELINGA. J'ai multiplié des publications pour vous dire qu'il y avait une meilleure façon de régler cette affaire étant donné que vous êtes tous pareils et que vous risquez aussi d'être entraînés dans sa chute. Ce n'est qu'à partir d'hier que je commence à voir certains de vos patriotes amener un autre langage pour tempérer les choses. Mais c'est trop tard, c'est au début qu'il fallait le faire. Un peuple, un vrai, perçoit le danger à distance et anticipe. C'est de ça qu'il est question. Une affaire Dieudonné Ernest OBAMA bien gérée vous évite une affaire AMOUGOU BELINGA contre MBARGA NGUELÉ parce que les deux sont liés. L'excès de haine et de méchanceté vous rend aveugles, sourds et muets.

Vous auriez du denoncer la guerre au NO-SO, mais vous ne l'avez pas fait. Vous auriez dû dénoncer les tueries des maman et des bébés à L'EXTRÊME NORD et vous ne l'avez pas fait. Vous auriez dû dire à BIYA de ne pas effectuer le voyage pour GENÈVE pour défier la BRIGADE ANTI-SARDINARDS où il a été humilié aux yeux du monde entier et vous ne l'avez pas fait. Vous auriez du denoncer les tueries de NGARBUH et vous ne l'avez pas fait. Vous auriez pu mieux gérer l'affaire opposant AMOUGOU BELINGA à Dieudonné NANA et MBARGA NGUELÉ autrement et vous ne l'avez pas fait. La liste est tellement longue, mais je m'arrête là. Comment sommes-nous devenus ce peuple inerte sans empathie, amour ou spiritualité. Nous sommes désormais les promoteurs d'une secte satanique venue d'ailleurs et de l'homosexualité qui ont remplacés notre culture. Si nous ne nous levons pas maintenant pour laver cette malédiction que les héritiers EKANG ont amenée à leur peuple en nous imposant ces vices qui dans l'histoire ont causés la perte de certaines villes bibliques. En détruisant la forêt, en privant les peuples autochtones de leurs terres, en replaçant L'HUMAIN et la VIE qui étaient au centre de notre spiritualité pour les remplacer avec du sang humain et l'argent, même la nature s'acharnera sur nous. ABIM TÉ

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter