Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 05 01Article 594787

Opinions of Saturday, 1 May 2021

Auteur: Serge Espoir Matomba

Train Intercity : les Camerounais n'ont pas appris du drame d'Eseka

Les Camerounais n'ont pas appris du drame d'Eseka Les Camerounais n'ont pas appris du drame d'Eseka

Ceci est une tribune de l'homme politique camerounais Serge Espoir Matomba . Il s'interroge sur les mesures sécuritaires prises autour du "vieux train repeint" qui a repris service au Cameroun.

Mémoire courte ou légèreté avec la sécurité de nos compatriotes?
La question peut se poser quand je vois autant de supposées belles consciences de la nation, se précipiter pour prendre place dans l'un des wagons d'un train de la CAMRAIL repeint à neuf.


Pour des consciences libres, c'est de la petite bouillie, me dira t-on.
Et si je voulais faire un mauvais jeu de mots, je dirais que ces beaux esprits ainsi que ceux des pouvoirs publics, déraillent.
Nous ne nous tairons plus sur l'esbroufe autour de cette compagnie ferroviaire au Cameroun. A la place de voyager dans les " beaux wagons" du déshonneur, nous choisissons d'interpeller l'Etat.


Mais au fait, pourquoi tant de précipitation pour relancer la circulation de ce train Intercity ?
Personne au Cameroun et même parmi la diaspora qui s'était alors mobilisée, n'a oublié le terrible drame d'Eseka.


Repeindre un vieil assemblage ferroviaire suffit-il à garantir la sécurité et l'intégrité physique des voyageurs de demain? Est-on certain que les voies de la ligne Douala- Yaoundé aient bien été rénovées? La sécurisation mécanique des trains est-elle bien assurée?


Après la catastrophe qui a frappé les voyageurs devenus victimes du train de Bolloré , des preuves de contrôles indiscutables prouvant la fiabilité de ce matériel ferroviaire doivent être fournies au peuple camerounais.
Nous ne pouvons continuer à laisser les profiteurs nous tondre indéfiniment comme des moutons, avec la complicité de nos dirigeants.


En outre, pourquoi l'Etat ne reprend t-il pas à son compte les chemins de fer camerounais? Qu'on ne vienne pas pointer les problèmes de coût d'investissement. Nous ne sommes pas un Etat en faillite.
Les Camerounais seraient-ils aussi incompétents en matière de gestion? J'en doute. Car, les résultats positifs enregistrés au Port Autonome depuis qu'il est sous administration camerounaise sont plutôt positifs.


Au-delà de cette digression sur le PAD et revenant à notre indignation principale, un panel d'officiels embarqué dans un wagon-restaurant , au cas près, ne vaut pas un bon rapport d'experts indépendants.
Nous alertons. Car, les hédonistes d'aujourd'hui seraient les complices de demain, si hélas un nouveau drame survenait.


Nous attendons des garanties fortes pour nos compatriotes qui prendront le risque de voyager dans ce train de la honte.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter