Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 09 08Article 617623

Opinions of Wednesday, 8 September 2021

Auteur: Zona Coker

Tragique décès de Mirabelle: où est donc passée la ministre de la promotion de la femme ?

La mort de Mirabelle pouvait être évitée La mort de Mirabelle pouvait être évitée

Le silence de plusieurs personnalités de la République camerounaise face à la tragédie qu'a vécu le jeune Mirabelle LINGOM, décédée dans des conditions encore non élucidées, suscite toujours des commentaires.

Contrairement à l'affaire Malicka BAYEMI, la ministre de la promotion de la femme et de la famille, Marie Thérèse ABENA ONDOA ne s'est pas prononcée sur le cas de Mirabelle. C'est que dénonce l'activiste pro Biya dans le texte ci-dessous.

À quoi sert-elle ? Faut-il toujours qu'on leur dise quoi faire ou ce que le PEUPLE CAMEROUNAIS attend d'eux ? Bientôt 3 mois que l'affaire Malicka BAYEMI a éclaté et que Marie Thérèse ABENA ONDOA est venues sous la pression des internautes nous promettre de belles choses ici. Qui lui a dit que son travail se limitait à Malicka. On sais que la vieillesse et la lenteur vont de paire, mais ce n'est pas une excuse pour être incompétent, surtout quand on a une équipe à son service. Surprenez-nous un peu de temps en temps. Faites un minimum pour ces jeunes femmes abusées, chosifiées et lynchées à qui vous avez donné votre parole au mois de juin.

Si vous n'étiez pas au courant de l'affaire Mirabelle LINGOM, ça veut dire que vous êtes déconnectée des problèmes dont font face les femmes camerounaise et vous ne devez pas être à la tête de ce ministère. La femme n'est pas seulement la mère de l'humanité, elle est aussi la fondation même d'une société africaine.

On ne peut pas vivre dans une société qui détruit en moins de 3 mois une Malicka, une Erica et une Mirabelle alors qu'on a une ministre qui est sensée protéger les femmes. La mort de Mirabelle pouvait être évitée si vous faisiez votre part pour la protéger contre ses bourreaux. ABIM TÉ !