Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 11 02Article 553372

Opinions of Monday, 2 November 2020

Journaliste: Bertin Metsengue

Terrorisme au Cameroun : le plan de l'ONU mis à nu

Le Cameroun fait l, expérience de la duplicité de la communauté internationale face au terrorisme multiforme qui sévit sur son sol depuis environ 10 ans. Les derniers événements en date sont l’explosion d’une bombe artisanale à Nsam - Yaoundé 3 et le massacre lâche et barbare des Terroristes Ambaboys Financés à partir de plusieurs pays européens, Américains et africains. Pourtant ceux-ci se fondent sur les condoléances et les indignations de convenance et des indignations superficielles.


L’ONU DEMANDE UN CESSEZ LE FEU !


il y a quelques jours dans la bal des condoléances adressées au peuple camerounais , l’ONU demande un cessez-le-feu . Cette demande sonne comme une impuissance de l’organisation des nations unies face à la lutte contre le terrorisme . Un groupe tue les personnes vulnérables femmes et enfants au lieu de le déclarer groupe terroriste, l’ONU les met au même piédestal que l’armée Camerounaise. Cette démarche montre à suffire que l’ONU est sous l, influence de certaines puissances étrangères notamment les USA qui manœuvrent avec plusieurs autres pays du nord à mettre à feu et à sang le golfe de Guinée comme ils l’ont fait dans le golfe persique. Le Cameroun ne peut pas accepter un tel blasphème. L, armée va intensifier ses actions et les forces spéciales vont monter d’un cran pour neutraliser ces Terroristes car tout pays a le devoir de protéger ses populations. Le Cameroun ne dérogera pas à cette règle.


La France dénonce l, intimidation des puissances étrangères en Afrique !
Lors du sommet de Brazzaville consacré au 80eme anniversaire du manifeste du Général de Gaulle, le chef de la diplomatie française a déclaré" Dans un monde marqué par la brutalité, par les tentatives de prédation, par la rivalité des puissances, il nous faut faire bloc ensemble" à la lumière de ce que dit Ledrian , il se dégage un fait clair sur la question du terrorisme Camerounais . La tentative de prédation vient des USA qui veulent imposer au peuple camerounais une base militaire américaine pour des opérations de déstabilisation du golfe de Guinée . D, où le refus catégorique des USA des d, extrader les financiers du terrorisme au NOSO qu,ils hébergent au su et vu de l’ONU .


L’ONU le Malheur du 237 !

La SDN, défunte ancêtre de l’ONU est cette organisation qui a jugé utile de prendre le Kameroun et le Togo comme des présents de guerre à offrir en Mars 1916 aux vainqueurs de la 1ere guerre mondiale , à savoir la France et la Grande Bretagne . C’ était autour de l’ONU de tronquer les résultats du référendum de février 1961 qui faisaient perdre au kameroun le Northen Cameroon actuelle région nigériane de l’ Adamaoua. C’est la même organisation qui une fois de plus met sur le même piédestal les Terroristes Ambaboys et l’Armée Camerounaise tentant ainsi de mettre d, avantage la vie de nombreuses Populations du Noso entre les mains de leurs bourreaux .
Le Cameroun a le droit inattaquable de protéger ses populations.


Trêve de plaisanterie avec les puissances étrangères et des ONG de pacotille sur le sol Camerounais . Le pays de Paul Biya vit un complot international qui l, expose au terrorisme . Après l, attaque terroriste de Kumba , une autre s,est effectué hier dimanche dans la soirée au quartier Nsam Yaoundé 3eme . Les poseurs de cette bombe ont été neutralisés . Il y a des blessés qui ont été transportés dans les hôpitaux de la place. Nous ne cesserons de le dire , les jours à venir seront encore plus difficile pour ce pays d, Afrique centrale qui a décidé de mettre un terme à l, exploitation servile de certaines puissances étrangères et à leur désir de contrôle . Le 26 Décembre n’est plus loin le 237 doit donc tenir bon .

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter