Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 02 05Article 455557

Opinions of Tuesday, 5 February 2019

Journaliste: Boris Bertolt

Tension à Etoudi: en colère, Paul Biya va faire arrêter Mebe Ngo'o

C’est ce qui se raconte dans le sérail. Depuis plusieurs jours, des informations sur son arrestation prochaine circulent. Des rumeurs liées au fait que les services de renseignement auraient découvert un projet de sortie du Cameroun sans autorisation. Ce qui aura automatiquement entraîné sa mise sous surveillance. Ainsi que le Lieutenant colonel Mboutou et Mbangue Jules.

Pourquoi maintenant or Mebe Ngo’o semblait oublié. Lui qui a rêvé d’un poste d’ambassadeur pouvant lui permettre de revenir aux affaires? Tel est en réalité la vraie question. Dans le sérail deux thèses s’affrontent.

LIRE AUSSI: Sérail: vers la dissolution du RDPC, le parti de Paul Biya depuis 35 ans

Une première souligne que Paul Biya pourrait mettre à exécution un plan qu’il fourmille depuis des années. C’est à dire arrêter Mebe Ngo’o, qui figure parmi les hommes les plus détestés du Cameroun, à un moment où la tension règne dans le pays afin de décrisper l’opinion publique. Il pourrait à cet effet tenter une manipulation: arrêter Mebe Ngo’o pour faire plaisir à l’opinion mais mettre en prison les leaders de l’opposition au même moment. Ce qui prolonge stratégiquement sa logique de : diviser pour mieux régner.

LIRE AUSSI: Affaire Jean de Dieu Momo: les Bamiléké dans le viseur

La deuxième thèse dans le sérail est celle de l’élimination par le clan Nnanga Eboko de tous les potentiels successeurs originaires du SUD. Cette thèse ne fait pas l’uninanimite chez les Bulu qui eux mêmes estiment que Mebe Ngo’o est un voleur. Cependant les récents événements au Cameroun ont permis d’afficher les prétentions hégémoniques de la Nnanga connexion portée par Ferdinand NGOH NGOH, l’actuel secrétaire général de la présidence de la République, intronisé tout récemment à Nnanga Eboko. Une alliance de dernière minute pourrait donc s’activer autour de Mebe Ngo’o. Non pas par amour mais par refus d’humiliation.

Dans cette configuration, la situation est dès lors compliquée. Paul Biya pourrait de nouveau faire jouer la montre. Mebe Ngo’o restant un bon joker entre ses mains. Recherché par les français, haï par les camerounais parce qu’étant le plus grand voleur de l’histoire de la République du Cameroun, destesté à Zoetele son village, en ces temps troubles et de tensions politiques qui laissent entrevoir un chaos, Mebe Ngo’o est un pion que Biya peut activer à tous moments. C’est ce qu’on appelle: “ le temps du président “.