Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 04 11Article 588106

Opinions of Sunday, 11 April 2021

Auteur: Zona Coker

Succession de Biya: tous les ingrédients sont réunis pour un cocktail explosif en 2025

Pour la prochaine présidentielle, les camerounais devront peut-être choisir l'arme qui viendra les achever parmi trois candidats d'un même village. Le fratricide qui aura lieu en terres BASSA en 2025 risque de défrayer la chronique. Entre le BIR dont BETO'O va hériter de son père Biya Bi Mvondo, les bidons de ZOUA ZOUA frelaté de CABRAL LIBII capables transformer tout ESEKA en épices de MBONGO écrasés et la machette du bozayeur au bon MINTOUMBA centimètre, ce sera le big bang assuré en terres BASSA. Même la guerre entre EKANG et BAMILEKE déclenchée en 2018 sera le petit frère à côté.

Les hostilités ont commencé quand BETO'O a soutenu la candidature du 7ème mandat de son père Paul BIYA qui avait alors 86 ans, amenuisant les chances de son frère du village Cabral à la dernière minute. Aujourd'hui, c'est Cabral qui créé un problème en cooptant dans son PCRN sa future ministre Modestine Carole Tchatchouang Yonzou. Cette dernière étant l'ex du bozayeur LIYEPLIMAL, le roi de la machette électorale qui joue du côté des FRANCKISTES dont le leader va hériter du parti de son PAPOUNET: le RDPC. Le moins qu'on puisse dire est que le rapprochement entre Cabral et Modestine est très mal perçu par le bozayeur et commence déjà à créer des frictions entre les deux camps. Voilà un cocktail qui s'annonce extrêmement explosif. On peut beau dire que certains candidats sont des pions du régime, mais il n'en demeure pas moins que chacun d'entre eux rêve intérieurement de coiffer son créateur au poteau au moment des élections. 2025 étant l'année où le CAMEROUN se débarrasse définitivement du dictateurs actuel, s'il sera encore là, tous les rêves seront permis.

En tout cas, tous les trois acteurs font déjà le nécessaire sur le terrain pour gagner l'électorat de l'OUEST. Maintenant que l'entrée en politique de MONGO FAYA est devenue une évidence après sa récente sortie dans Jeune Afrique et que le RDPC appartient déjà aux FRANCKISTES, le nouveau venu prendra sûrement la tête de l'UPC. Une fois que sa candidature sera officiellement annoncée, je vais créer un compte WhatsApp pour ne pas rater les multiples SÈKSTÉP que ses adversaires vont nous balancer sur les réseaux sociaux en 2025 pour le déstabiliser. Le goût de ça.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter