Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 20Article 514405

Opinions of Wednesday, 20 May 2020

Journaliste: Kand Owalski

Succession de Biya: Maurice Kamto aborde (enfin) le sujet


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Maurice KAMTO présente la cacophonie gouvernementale comme une conséquence des batailles successorales au sommet de l’Etat.

On a vu un Beti Assomo qui sur très haute instruction du Chef de l’Etat annonçait l’organisation et le thème des festivités du 20 Mai, et un Ferdinand Ngo Ngo qui le lendemain annulait lesdites festivités toujours sur les très hautes instructions du même chef de l’Etat;

On a vu une Nalova qui annonçait la rentrée scolaire pour le 18 Avril et un Dion Ngute qui la renvoyait quelques jours plus tard à une date ultérieure avant d’arrêter finalement la date du 1er Juin.

On a vu ce même Dion Ngute demander aux Camerounais de sortir vaquer à leurs occupations, d’ouvrir les bars et donc de boire, pendant que le même soir Manaouda demandait aux Camerounais de rester chez eux.

Ce ping-pong communicationnel est en effet le témoignage d’une bataille de clans pour le contrôle du sommet de l’Etat. Seule une maison où le père est régulièrement ou définitivement absent connaît un tel niveau de désordre. Et c’est pourquoi Maurice KAMTO continue lui-même de demander où est Biya?!

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter