Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 06 13Article 464865

Opinions of Thursday, 13 June 2019

Auteur: Ousmanou Magadji

Succession de Biya: Franck Biya décroche un poste à Etoudi

Pour les détracteurs du président Biya, ce dernier nous prépare un coup à la Bongo en commençant par rapprocher son fils Franck du cercle du pouvoir.

C'est mal connaître ce vieil homme insondable et imprévisible. Rapprocher d'Etoudi Franck Biya n'est probablement qu'un moyen de brouiller ses véritables intentions. Offrir à ses détracteurs de quoi s'occuper à moudre comme d'habitudes pendant qu'il prépare silencieusement son départ. S'attendre à une succession dynastique me semble improbable si l'on a su assez à observer le spécimen Biya et ses manies.

À l'évidence, personne ne peut se vanter de prévoir les décisions de Biya. On ne peut que spéculer comme d'habitude. Il peut même nommer Franck Biya comme premier ministre ou deuxième personnalité du pays, cela ne saurait garantir son accession au pouvoir. Avoir Franck Biya dans les plus hautes sphères du pouvoir n'est à mon avis qu'une pure distraction destinée à occuper l'esprit de ses détracteurs.

Cependant, il n'est pas exclu que son vénérable âge lui joue des tours et qu'il se retrouve à prendre des décisions inconséquents, voire inconscient et impulsifs. Mais je ne pense pas qu'il puisse en arriver là. Je ne peux donc me prononcer avec conviction sur le destin qu'il réserve à son ils Franck Biya vue que cet angle de la sénilité que ne me permet pas de me prononcer.

Pour moi le Président souffre de trois défaut gravissime : son conservatisme logistique, s'entourant toujours des mêmes gens alors le pays va mal d'une part à cause de ces personnes. Avoir déclarer la guerre au NOSO de manière impulsive. Puis de penser qu'il peut redresser le Cameroun alors même qu'il est au crépuscule de son règne et de sa vie. Il n'a tout simplement pas le temps pour.

Je ne pense pas que Biya songe réellement à céder le pouvoir à son fils Franck Biya. C'est probablement une manière de brouiller les pistes en le nommant à des postes qui le rapproche de la présidence. Il n'en est rien. Le Cameroun ne vivra pas une situation à la gabonaise, voir un Biya remplacer un Biya à la tête de l'état. C'est encore un de ces coups du vieux lion destiné à distraire la galerie pendant qu'il nous prépare autre chose. Et comme personne ne peut se vanter d'être son confident, les analystes et ses détracteurs ne peuvent que conjecturer sur l'avenir de Franck Biya.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter