Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 04 01Article 502456

Opinions of Wednesday, 1 April 2020

Journaliste: Boris Bertolt

Succession de Biya à Etoudi: Franck Biya refuse l'offre !


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

C’est un secret de polichinelle. Dans plusieurs cercles Bulu et principalement du Dja et Lobo, on est favorable à une succession de Paul Biya par Frank Biya. D’ailleurs après l’accession d’Ali Bongo au pouvoir, des dignitaires Bulu, parmi lesquels Foumane Akame vont demander à Paul Biya de voir dans quelle mesure il va préparer son fils à le succéder comme l’a fait Omar Bongo.

Mais Frank Biya a deux problèmes. Le premier c’est Chantal Biya. Avec la deuxième femme de son père, les relations ont toujours été très tendues. C’est pourquoi il a gardé ses distances avec le Palais pendant longtemps. Chantal Biya elle même se méfie de son beau-fils dont elle n’est pas certaine qu’il pourrait lui garantir les moyens après le départ de son mari.

Mais le deuxième problème de Frank est plus personnel. Il aime les affaires. Ce n’est pas pour rien qu’il a été Pendant longtemps l’ami du milliardaire et homme d’affaires Yves Michel Fotso, qui lui a fait acheter les titres de CAMTEL. Ou encore Alamine Ousmane MEY, l’actuel ministre de l’économie de la planification et du développement, ancien ministre des finances, ancien patron d’Afriland First Bank et considéré comme son protégé. Sans oublier ses connexions dans les milieux des affaires au Gabon ou en Côte d’Ivoire et ses comptes bancaires logés dans les paradis fiscaux.

Cependant, pour Paul Biya ce n’était pas suffisant. Ayant pleinement conscience qu’il perd ses capacités, Paul Biya fait venir son fils Frank Biya et lui propose une entrée dans son gouvernement. Frank s’y oppose. Son père insiste et à son fils de lui dire: je ne peux pas entrer dans ton gouvernement parce que tu es un dictateur et ce ne serait pas bon pour mes affaires. Paul Biya n’en revient pas, mais il écoute et comprend son fils.

Plusieurs semaines vont passer avant qu’il s’en remette à quelqu’un de l’extérieur: un ambassadeur en poste à Yaoundé. Au cours d’une audience informelle, Paul Biya demande au diplomate s’il est un dictateur? Naturellement le diplomate est embarrassé par une telle question venant de son hôte. Il cherche à en savoir plus et lui demande: pourquoi monsieur le “ président “? À Paul Biya de répondre: j’ai proposé à mon fils d’entrer au gouvernement et il a refusé sous prétexte que j’étais un dictateur. À l’ambassadeur de lui répondre qu’il y a des points démocratiques à améliorer dans sa gouvernance.

Frank Biya a t’il changé d’avis entre temps? La réponse est à chercher du côté de Chantal Biya ( A SUIVRE... ).

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter