Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 05 13Article 596869

Opinions of Thursday, 13 May 2021

Auteur: www.camerounweb.com

Succession au gré à gré: Messanga Nyamding, la nouvelle bête noire de Franck Biya

Il estime que la candidature du prince Biya est poussée par le clan Bulu play videoIl estime que la candidature du prince Biya est poussée par le clan Bulu

Lors d'une récente émission débat sur Equinoxe Tv dirigée par Cedric Noufele, le Prof Messanga Nyamnding s'est positionné comme une force contre le gré à gré au sein du parti RDPC.

En substance

Le Prof Messanga Nyamnding prétend être plus proche de la base du parti RDPC que de nombreux parrains qui promeuvent le tweedisme (gré à gré). Le sentiment général est que ce ne sont pas seulement les Camerounais ordinaires qui sont déçus par la façon dont les choses se passent. Les militants du RDPC sont également très frustrés. Cette frustration s'étend aux ministres qui ne bénéficient pas de la protection des parrains tweediques.

M. Nyamnding est intelligent-il se présente comme un fervent partisan de la philosophie ratée du Renouveau. Il fait partie de ceux qui disent que la philosophie politique de M. Biya est excellente; il n'est appliqué à tort que par les mauvais esprits qui ont pris le président en otage.

Il remet en question la présidence intérimaire de fait de M. Ngoh Ngoh exercée à l'aide d'un pouvoir de signature délégué. M. Nyamnding souligne à juste titre pourquoi le secrétaire général de la présidence a moins de pouvoir que le premier ministre lorsqu'il s'agit de donner des directives à d'autres ministres. Le Premier ministre a la priorité dans la délégation de signature présidentielle.

Sur la question du mouvement frankiste promouvant la candidature présidentielle du prince Biya, M. Nyamnding affirme de manière douteuse que le prince ne s'est jamais intéressé à la politique. Il souligne qu'il est loin des affaires du parti et n'a aucune expérience administrative. M. Nyamnding estime, tout comme nous, que la candidature du prince Biya est poussée par le clan Bulu qui s'oppose à l'auto-sacre de M. Ngoh Ngoh. Il oublie de mentionner que les Français sont intéressés par cette solution. Les Français devraient l'être; ils pensent que le Cameroun est comme le reste de France-Afrique où ils créent des monarchies ou garantissent leur pérennité.

B. Notre commentaire

Nous pensons que le parti RDPC doit survivre à ce régime. Il doit être réformé et devenir plus sensible aux désirs du peuple. Le tweedisme doit être abandonné s'il veut guérir l'esprit désabusé des militants. Le RDPC ne peut pas gagner une élection pour remplacer M. Biya s'il laisse le tweedisme décider de son candidat à la présidentielle. Si les Français et le RDPC regardent, ils devraient noter que M. Nyamnding n'est que l'un des nombreux à pouvoir effectivement bloquer le tweedisme au niveau du RDPC ou disperser suffisamment le parti pour faire en sorte que le tweedisme soit arrêté au niveau national. Pour la première fois dans l'histoire, le troisième président sera choisi selon la volonté générale. Les candidats inscrits sur la liste par des manipulations tweediques n'auront aucune chance de gagner. Nous voterons massivement et défendrons nos votes à tous les niveaux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter