Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 04 16Article 590113

Opinions of Friday, 16 April 2021

Auteur: Bertin Metsengue

Succession à Etoudi : ce que les camerounais ignorent de la candidature de Franck Biya

Un mouvement fait parler de lui sur la toile et dans certains médias à la recherche du buzz ces derniers mois. Ce mouvement , le Frankisme se veut être le Soutien à Frank Biya, le Fils aîné de l,actuel Chef de l,Etat Camerounais pour une candidature à la succession de son père en 2025. Seulement, Franck Emmanuel Biya n,a ni enclenché une telle initiative encore moins présenté l envie de se lancer en politique pour l,heure . Que vise donc une telle démarche ?

Franck Emmanuel Biya , Fils aîné du président camerounais est un homme la cinquantaine sonnée qui s,est toujours placé en marge de la vie politique de son pays. Il n,est vraiment pas intéressé par cela. Il est très discret les quelques apparitions en public sont la plupart de temps dans les cérémonies familiales et quelques fois lors des cérémonies du défilé du 20 mai ou encore au palais le soir lors des réceptions de Son père avec ses convives. Aucun , discours ou prise de position sur les affaires du pays . Il n,a jusqu,ici pas de fonction dans plus le puissant parti du Pays le RDPC à la tête duquel se trouve son père. C,est donc un homme qui n,a jamais affiché son désir sur la chose politique. Mais pourquoi un tel mouvement peut il vouloir lui forcer la main?

Et si ce mouvement visait autre chose ?
Il est certain que Franck Biya n'est pas responsable de ce projet et donc plusieurs grilles de lectures pourraient se greffer à cette démarche. La première vise à faire croire à l,opinion que le fils du President voudrait le succéder afin de voir se dégager d,autres candidatures au sein du RDPC ce qui créerait des luttes internes brisant ainsi la colonne vertébrale disciplinaire du RDPC laissant place à un schisme profond qui fragiliserait le parti du Flambeau. Du coup celui-ci sera incapable de pouvoir au cas où l,actuel President ne souhaite plus être candidat en 2025 présenter un autre candidat consensuel.

L,autre grille de lecture vise à contraindre l,actuel President à se prononcer sur " sa succession à la tête de l,Etat" . En effet, d,après les promoteurs de ce mouvement , le fait de mettre son fils sur le feu des projecteurs obligerait le chef de l,Etat camerounais à se prononcer sur sa succession. Ce devrait situer les potentiels candidats au fauteuil Présidentiel au sein de la majorité présidentielle ( RDPC et ses partis alliés). Ceci devrait donc aboutir à des confrontations qui perturbaient et gripperaient la grosse machine faiseur de President nommé le Parti du Flambeau pour enfin faciliter l,émergence d un candidat de l,opposition qui pourrait gagner non pas parce que son offre politique est alléchante mais à cause de la confusion que pourrait créer les luttes internes nées de ce qui précède. Mais c,est mal connaître l,expérimenté homme politique Biya et grand homme d,Etat.

Le Frankisme, un mort né .
Si certains jeunes sont lancés dans ce mouvement c,est juste pour parce qu,ils pensent pouvoir se rapprocher de la famille présidentielle peut-être aussi pour les petites facilités que les promoteurs offrent à ces jeunes. Mais aucune des deux options énoncées plus haut n,est à envisager au vue de la structuration et du fonctionnement de l,appareil politique que Paul Biya dirige depuis Mars 1985. Ce mouvement assimilable au Biyaisme , à la Presbi ou à la Jachabi et qui même de façon naïve visaient un.eclatement du RDPC en plusieurs tendances ont échoué parce que leur démarche qui visait à rassembler les militants non pas autour d,une idéologie politique mais autour de la personne du Président ou encore de sa famille ne pouvait avoir echos favorable au sein du RDPC . Dans ce parti , la discipline est de règle . Du président au dernier militant , tous se doivent de respecter scrupuleusement les règles d ,ascension . On ne devient pas candidat du RDPC par effet de Buzz populaire .
L,Unique mécanisme d,une candidature présidentielle au RDPC

Contrairement à ce qu une certaine opinion peut croire ,le RDPC est le seul parti politique à avoir un.mecanisme clair et transparent de plébiscit d un candidat à la présidentielle. Le corps électoral est bien connu . Celui-ci est constitué de tous les présidents de section du pays et de l,étranger, des membres du comité central et des membres du bureau politique. Tout militant de bonne moralité remplissant les conditions légales de candidature peut faire officice de candidat. Certains peuvent comprendre Paul Biya quand il fustigeait l idée du Dauphinat en 2007 car en bon démocrate et connaissant les mécanismes de dévolution du pouvoir dans son parti. Paul Biya sait que c,est l unique façon d,avoir un candidat consensuel qui peut fédérer comme lui tous les camerounais autour d ,un idéal commun . Le Frankisme semble donc être une véritable effet de buzz sans véritable contenu.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter