Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 04 05Article 586234

Opinions of Monday, 5 April 2021

Auteur: Sismondji Bidjocka

Sismondi Bidjocka encense Mgr Tumi et s'en prend à Mgr Kleda

Malgré leur prétendu proximité à Dieu, certains hommes à la soutane, sont de véritables poisons pour une société. Je vous expliquerai plus loin ; juste le temps de dire merci à son éminence le très respectable cardinal Christian Tumi, qui nous a quitté en début de weekend end dernier à l’âge de 91 ans.

Christian Tumi c’est véritablement ce qu’on appelle un homme de Dieu, contrairement à un certain Kléda plus enclin à la carrière politique de Paul Biya qu’à l’attaque au couteau d’un professeur par son élève.

Christian Wiyghan Tumi, venu au monde le 15 octobre 1930 à Kikaikelaki (Kumbo) au Cameroun et mort ce 03 avril 2021 à Douala, est Ordonné prêtre 17 avril 1966 à Soppo. Successivement évêque de Yagoua (1979-1982), archevêque coadjuteur puis archevêque de Garoua (1982-1991) et archevêque de Douala (1991-2009), c’est le premier Cardinal du Cameroun.

Albert Pine a dit: "Ce que nous faisons pour nous même disparaît avec nous. Ce que nous faisons pour les autres et le monde est immortel et demeure". L’homme que je vous présente ici est un homme qui a passé sa vie à rechercher les conditions de vie de bonheur pour les autres.

Plus proche des brebis que du politique, il a servi Dieu avec loyauté et courage. Ceux qui sont destinés à la grandeur, sont caractérisé par la patience, ils sont forgé par les épreuves, leurs racines se fortifient dans le secret, il apprennent dans l’humilité et souvent dans l’humiliation, disait le philosophe.

Le Cardinal Christian Tumi, c’est un homme au cœur pur, un homme vrai sans haine. Des enfants, il en a sauvé, des hommes, il en a aidé, la route, il en a tracé pour les brebis, la paix, il en a recherché notamment dans le NOSO en aidant le gouvernement à ramener la paix. « je suis satisfait du discours de Paul Biya » c’est l’avis de Christian Tumi émis au lendemain du discours de fin d’année du chef de l’état, mendiant de la paix qui a mis en déroute même les américains qui voulais par la force s’installer au Cameroun.

Pendant que Le cardinal Christian Tumi ouvre ainsi au service de Dieu, un autre, KLEDA, passe son temps à faire des communiqués politiques sur ELECAM.De toute évidence il a raté un embranchement, c’est sûr. Jaloux par conséquent du travail du cardinal, j’allais dire son éminence le cardinal Christian Tumi, Kleda a étalé toute la misère morale qui l’habite.
En effet, à l’annonce du décès de son éminence Tumi, kleda kleda a interdit l’invocation du nom du cardinal Christian tumi lors des prières d’intercession. le cœur noir de ça. le document de samuel kleda est adressé au vicaire général, les vicaires épiscopaux et l’ensemble des prêtres et de l’archidiocèse de douala.

IL FAUT DIRE que «Depuis sa renonciation à la charge pastorale de l’archidio-cèse de Douala, l’archevêque émérite, son éminence Christian Cardinal Tumi, jouit d’un privilège particulier, celui de la citation dans la partie réservée aux intercessions lors de la Prière eucharistique, après l’archevêque métropolitain. A compter de la date de signature du présent décret, j’ai décidé de marquer un terme à cette pratique particulière. Restant sauves les autres dispositions canoniques en la matière», signé Samuel Kleda.

Simple volonté d’être en règle avec les normes canoniques ou désir de s’affirmer comme le patron de l’archidiocèse ou de s’affranchir de l’ombre charismatique du cardinal ? c’est assez simple à comprendre.

Toujours est-il que si nombre d’experts de l’église s’accordent à dire que le statut d’évêque émérite exonère de la citation dans la partie réservée à la prière d’intercession, reste que le privilège a duré 11 ans sans discontinuer et que cela n’a jamais posé de problème.

C’EST TROP DE DEMANDER DE VOUS AIMER. NE CRUCIFIEZ PAS LE CHRIST UNE DEUXIEME FOIS ! LE CHRIST A TROP SOUFFERT DANS SA PASSION.

Cet homme est rempli de haine, son cœur est débordant du méchant.

La misère morale des africains est parfaitement illustrée dans l’attitude de ces prélats. Pendant que vous y êtes, Prenez également un décret lui fermant définitivement les portes du paradis, pour assouvir votre vengeance.

Sismondi Barlev BIDJOCKA

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter