Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 15Article 573478

xxxxxxxxxxx of Monday, 15 February 2021

Source: BORIS BERTOLT

Scandale: un officier supérieur de l’armée achète une maison de 209 millions

C’est l’un des officiers supérieur les plus riches de l’armée. Son nom: le capitaine de Vaisseau administrateur, Biliga Adolphe. C’est le chef de la réserve ministérielle au ministère de La Défense. La réserve ministérielle c’est le service en charge de la gestion du matériel de l’armée.

Après deux ans à l’université de Yaoundé 1, Biliga Adolphe est admis en 1996 à l’école navale d’administration de Toulon. Il a comme promotionnaire l’intrigant capitaine de Vaisseau Essomba Jean Paul.

Après deux années à Toulon, Biliga Adolphe retourne au Cameroun où il occupe tout à tour les postes de: chef du bureau administratif et financier de la base navale de Douala, chargé d’étude au secrétariat militaire, puis chef de la réserve ministérielle. Poste qu’il occupe actuellement.
C’est à ce poste que Biliga décide de devenir milliardaire. Il va dès lors accumuler une importante fortune qui l’a permis récemment d’acquérir un duplex en France dans la région Brest au Finistère à 209 millions 600 000 fcfa (320 000 euros). La maison en question appartenait à un autre capitaine de frégate démissionnaire de la marine nationale du nom de Mboka Eteil.

Une information qui fait grand bruit au sein de l’ambassade du Cameroun en France et du ministère de La Défense. Biliga Adolphe est accusé d’avoir développé au sein de l’armée un important système de clientélisme allant jusqu’au trafic des nominations. Dans ce registre, il est entré en conflit avec le chef d’Etat-major de la marine, le contre-amiral, Mendoua qui l’accuse de trafiquer ses initiatives qu’il propose au ministre de La Défense Beti Assomo.

Mais, les jours du capitaine Biliga Adolphe semblent encore plus radieux financièrement. Car il est actuellement pressenti au poste de directeur du commissariat interarmées qui a budget d’environ 9 milliards fcfa où il pourra donc se faire encore beaucoup plus de fric.

Biliga_Adolphe_Armee