Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 06 18Article 521410

Opinions of Thursday, 18 June 2020

Journaliste: Boris Bertolt

Scandale: plus d'un milliard détourné chaque année au Mindef


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Pour ceux qui ne le savent pas, il existe une structure au Cameroun appelée ONACAM (Office national des anciens combattants anciens militaires et victimes de guerre du Cameroun) qui a un budget de plus d'un milliard et placé sous la tutelle technique du ministère de la défense et financière du ministère des finances.

L'ONACAM est un Établissement public à caractère administratif. Fort du constat que les militaires de rang après leur départ en retraite avaient souvent une vie très précaire, l'Office a été mis en place pour service d'assistance sociale à ces hommes et femmes qui ont sacrifié leurs vie et leurs jeunes pour la protection des institutions.

L'ONACAM a pour mission l'assistance sociale de ses membres(aide maladie,enterrement des membres, suivie des veuves et orphelins des hommes tombent au combats). La réinsertion à la vie civile et la formation professionnelle des militaires retraités. La transaction de la mémoire et la construction de monuments historiques. La construction des Maisons de retraite et des écoles et autres centre de formations.

Mais figurez vous que le colonel retraité Alfred FULLER âgé de 85 ans handicapé(sous fauteuil roulant, après 3 ans d'absence car immobilisé sur un lit chez lui) et manchon avec un état de santé qui pourrait faire référence à incapacité mentale joue aujourd'hui le championnat de détournement de tout le budget sous le regard du PCA qui n'est nul autre que le MINDEF lui même, Joseph Beti Assomo.

Le dernier conseil d'administration s’est ténu en 2016 jusqu'ici le budget est entièrement détourné par celui-ci, malgré les plaintes répétées du DGA le conseil d'administration reste muet. Au détriment de ces pauvres militaires et familles des militaires décédés.

Aujourd’hui pour rembourser les frais médicaux d'un simple montant de 50 000f il faut passer plus 1 an sans compter les frais de transport pour le suivi du dossier.

Cette situation a conduit les membres a demander la création d'un secrétariat d'État charge des anciens combattants mais jusqu'ici cela n'a rien changé à leur malheur car il demeure un flou juridique sur la détermination de leurs missions respectives. Mais de l'argent est injecté et dilapidé chaque année.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter