Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 10 13Article 548518

Opinions of Tuesday, 13 October 2020

Journaliste: BORIS BERTOLT

Scandale à l'ENAM: les nouvelles révélations qui enfoncent SOMBOU Angoula

C’est une fraude sauvage à laquelle on a assisté au dernier concours de L’ENAM. Une fraude qui traduit le mépris que des gens ont pour l’Etat pour la République et pour les institutions. Tenez, voici de nouveaux éléments.
SOMBOU Angoula le directeur de L’ENAM a fait admettre son petit frère en photo, ANGOULA Biyo’o Jean Chrisotome. Il a été admis en administration générale cycle A. Il est âgé de 34ans. Or l’âge légal pour entrer à L’ENAM est de 32 ans.

L’année dernière ANGOULA Biyo’o était déjà connu par les étudiants de L’ENAM comme l’un des vendeurs des places. Cette année il est entré lui même alors qu’il a depasse l’âge légal.

Par ailleurs, il y a le fameux candidat substitué à l’oral par un homonyme Ahmadou Yaya qu'on veut en catimini antidater un additif pour le faire passer.

Dans ce Daniel Mvogo Zengue, Conseiller technique à L’ENAM l’un cerveau des fraudes demeure au cœur du système. L’année dernière il a mis sa femme aux Greffes À. Elle ne vient jamais à l’école. Actuellement pour les oraux spéciaux actuellement en préparation ( nous y reviendrons) il prend pour le 5 millions FCFA cycle B et 8 millions cycles B.

Le ministère de la fonction publique n’est pas en reste. Le secrétaire particulier du ministre Joseph Le, demande actuellement 5 millions fcfa par personne qui se trouve sur les listes additives.

Je ne laisse pas cette pas cette affaire. Les enfants des pauvres ont également le droit de réussir dans ce pays.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter