Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 08 19Article 614437

Opinions of Thursday, 19 August 2021

Auteur: L'obstétricien

Santé: tout ce qu'il faut savoir sur l'éjaculation précoce

L’éjaculation précoce n’a pas de causes précises L’éjaculation précoce n’a pas de causes précises

Considéré de tout temps comme l’un des problèmes majeurs auxquels sont confrontés certains couples, on parle d'éjaculation précoce lorsqu’il y a émission du sperme avant la pénétration et ceci de manière involontaire. Quels en sont les causes ? Peut-elle être traitée ? Ces interrogations ont leurs réponses dans le texte ci-dessous proposé par la page Facebook «L'obstétricien ».

Un rapport sexuel de manière normale devrait durer entre 3 et 7 minutes selon les capacités de chaque homme. On s’attend normalement à ce que l’homme éjacule après une pénétration et c’est donc cette éjaculation qui marque la fin de l’acte sexuel. Mais chez certains hommes les choses ne se passent pas de cette manière.

On parle d’éjaculation précoce lorsqu’il y a émission du sperme avant la pénétration et ceci de manière involontaire parce qu’il faut préciser que certains hommes décident délibérément d’éjaculer pendant les préliminaires et donc sans pénétration. Mais dans le cas de l’éjaculation précoce l’homme est incapable de maîtriser ou de contenir son éjaculat.

Cette anomalie est classée en deux catégories :

- éjaculation précoce innée ça veut dire que l’homme en question n’a jamais eu de rapport sexuel normal et donc a toujours éjaculé avant la pénétration ou même lors des préliminaires par une simple stimulation;

- éjaculation précoce acquise qui concerne les hommes qui ont eu par le passé des rapports sexuels normaux et qui a un moment donné son sujet à l’éjaculation précoce pour quelques motifs que ce soit.

L’éjaculation précoce n’a pas de causes précises. On évoque souvent un manque de confiance en soi ou une peur de l’acte sexuel, le stress, la dépression, la prise de certains médicaments ou certaines drogues, l’instabilité sentimentale ou encore des conflits de couple. Il existe plusieurs voies thérapeutiques face à ce dysfonctionnement et il convient de se faire prendre en charge dans un premier temps par un psychologue et de préférence d’y aller en couple pour que la prise en charge soit plus efficace.

La difficulté de la prise en charge de cette pathologie résulte dans la difficulté qu’ont les hommes qui en souffrent d’en parler de peur qu’on se moque d’eux. C’est à ce moment que le rôle de la femme devient très important parce que c’est à elle que revient le rôle de rassurer son partenaire et de pouvoir l’encourager à se faire prendre en charge pour pouvoir résoudre son problème. Il en va du bonheur de tout le monde!!