Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 29Article 516535

Opinions of Friday, 29 May 2020

Journaliste: Djibril djrabral

Santé de Brenda Biya: ces détails qui font planer le doute


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Voici quelques éléments dont l'observation porte à croire que cela pourrait n'être qu'un buzz :

1- L'utilisation de Snapchat

Pour une situation que l'on prétend aussi sérieuse qui aurait le temps d'utiliser Snapchat avec tous ses filtres et même 2 cerises sur les joues ?

Pourquoi n'avoir publié qu'une petite partie sur Facebook ? On serait tenté de croire que : ?s'étant rendu compte qu'elle n'était pas assez suivi sur Snapchat, elle aurait voulu tout simplement y canaliser les internautes.?

2 - Le coronavirus

Elle affirme sauf mauvaise écoute de notre part, avoir eu le Corona raison de la rupture de son traitement. Quels yeux peuvent en étant sous traitement porter les faux cils et tout le make up que nous avions l'habitude de voir avant l'arrivée du corona ? Allez donc revoir ses sils en cette supposée période de traitement.

3 - La mesure d'intimidation

Dans l'un de ses commentaires sur ladite publication, elle demande à ceux qui commentent de faire attention aux insultes dans leurs commentaires car dit elle "être en train de capter les commentaires" comme pour dire captures d'écran.

Une personne que l'on prétend délaissée, sur qui compte t'elle pour proférer des mesures d'intimidation ? Avec une telle assurance ?

Vu l'engouement autour de cette affaire, ce message vise tout simplement susciter une réflexion profonde avant toute multiplication de messages de soutien ou toute récupération politique.

Dans le cas où ce serait une situation avérée, toute ma compassion à son endroit.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter