Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 16Article 513403

Opinions of Saturday, 16 May 2020

Journaliste: Albin Michel Njilo

SONATREL ou la grande 'réalisation' de Paul Biya !


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Oui Paul Biya a fermé et privatisé les entreprises que Ahidjo avait laissé mais il en a aussi créé. Le 8 octobre 2015, Paul Biya signe un décret portant création de la SONATREL (Société Nationale de Transport) Société à capital public. Paul Biya voulait définitivement résoudre le problème d’électricité alors que le pays perd 30% de sa production à cause des lignes de transports obsolètes et dégradées. Il lui fallait un homme à la tête de cette structure qui soit capable d’implémenter le projet.

Contrairement à Ahidjo qui en créant la Sonel avait confié la gestion à un ingénieur en électricité, Paul Biya a confié Sonatrel à un préfet qui était à deux pas de la retraite. Sans doute conseillé par Niat l’ingénieur devenu politicien, voilà pourquoi on voit le DG de Sonatrel à tous les meetings du RDPC dans le Nde.

Le 07 Décembre 2016, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un prêt d’un montant d’environ 200 milliards de francs Cfa mis à la disposition de la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel).Jusqu’en 2020, cet argent n’a toujours pas été décaissé. Sonatrel broie du noir sur le terrain malgré les dotations budgétaires annuels pour son fonctionnement en dizaines de milliards de FCFA.

Pourquoi cet argent n’est pas décaissé à la BM ? La Banque Mondial considère Sonatrel comme un projet qui doit d’abord être mature. Un préfet sait monter un projet ? Répondez par vous-même.

Ce qui pouvait être retenu comme réalisation de Paul Biya Cinq ans après sa création n’a jamais vraiment fonctionné, sauf à ronger les subventions annuelles.

Le pire c’est qu’en 2010 Paul Biya a encore révisé le Décret n °2015/454 portant création de la Société Nationale de Transport de l’Electricité (SONATREL), selon l’alinéa 2 son actionnariat peut être ouvert à d’autres entités publiques ou privées.Privatisation.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter