Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 01 17Article 567569

Opinions of Sunday, 17 January 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Sérail: guerre ouverte entre Jules Marcellin Ndjaga et Tsimi Evouna

L'ancien Gouverneur du Sud actuellement Conseiller régional du centre et Questeur au sein du bureau de ce Conseil régional, a écrit au ministre de la Décentralisation, Elanga Obam pour se plaindre contre Gilbert Tsimi Evouna Président du Conseil régional du centre, qui aurait pris une décision soi-disant, pour le rabaisser au niveau de deuxième questeur alors qu'il prétend être le premier questeur.

Tenez, Jules Marcellin Ndjaga, haut commis de l'État qui a roulé sa bosse dans le commandement territorial où il a fini gouverneur de la région du Sud, lance très vite les hostilités contre son Président du Conseil régional du Centre. Un peu comme si son Sous-préfet saisissait leur ministre de tutelle contre lui, à l'époque où il était gouverneur. Lui-même aurait certainement tout fait pour broyer ce Sous-préfet à l'immédiat.

Sur le plan politique, tous les coups sont permis et le jeu en vaut la chandelle, car Tsimi Evouna à travers cet acte, a forcément voulu neutraliser son ancien challenger en imposant quelqu'un au-dessus de lui.

En coulisses, Gilbert Tsimi Evouna se moque de Jules Marcellin Ndjaga.
Car le Code général des Collectivités territoriales décentralisées, tous les questeurs se valent. Il n'y a pas de premier ni de deuxième questeur. Les questeurs sont égaux et équilatéraux.

La suite que donnera le Ministre Georges Elanga Obam de la Décentralisation et du Développement Local (Minddevel) à cette affaire qui ouvre les batailles au sein du Conseil régional du Centre reste très attendue !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter