Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 04 02Article 585799

xxxxxxxxxxx de

Source: Boris Bertolt

Sénat : Marcel Niat ne maitrise plus rien, les employés menacent !

Le Sénat est logé à l’immeuble de l’ARMP ( Agence de Régulation des Marchés Publics). Depuis que ce bâtiment leur a été octroyé, même la peinture n’a pas été rénovée. Les chaises manquent dans les bureaux.

Le bureau du secrétaire général, Meva’a M’Eboutou est au rez de chaussée. Pour avoir accès à son bureau, il faut passer par le bureau de sa secrétaire qui a été construit avec des cartons.

Pas de bus pour se rendre au palais des congrès pour accompagner les sénateurs. Factures d’électricité impayées. Les procédures législatives ne marchent pas. Travail régulièrement bâclé.

Depuis huit ans que Niat Njifendji et Michel Meva’a M’Eboutou ont été nommés, tout le monde est bénévole. Seul le petit fils de Meva’a, Daniel Abolo a été nommé secrétaire particulier de son père. Pour devenir en réalité le nouveau patron.

Les employés sont en colère. Ils protestent contre des conditions exécrables de travail. Des dossiers dorment dans les bureaux du secrétaire général. Les primes sont impayées. Les indemnités de ceux qui sont partis impayés. Les indemnités de logement des membres du bureau pas payés.

Tout le monde broie du noir à l’exception de Daniel Abolo le petit fils de Meva’a impliqué dans les trafics des recrutements où il prend 3 millions fcfa par personne et l’agent comptable.

Rappelons que Niat Njifendji et Michel Meva’a Eboutou sont deux vieillards malades. Niat a 87 ans et Meva’a 82 ans. Lorsque les sénateurs qui également se plaignent du fonctionnement du sénat demandent à Meva’a pourquoi il bloque tout le monde, il répond : « le président m’a envoyé en mission ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter