Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 01 06Article 565442

Opinions of Wednesday, 6 January 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Remaniement: Sombou Angoula s'en remet à la Vierge Marie et à Ngoh Ngoh

A quelques mois du lancement des concours d’entrée au sein de l’Ecole Nationale d’Administration et de la magistrature, les langues s’interrogent déjà au sein de cette institution.

Jamais le prestige de cette école n’avait été autant entaché que depuis la nomination en décembre 2018 de Bertrand Pierre Sombou Angoula, l’actuel DG, issu de la belle famille de Paul Biya. Fraudes massives aux examens, mécontentement des enseignants, corruption etc... Mais jusque-là Sombou a été maintenu comme si même dans la belle-famille il n’y a pas plus meilleur profil que ça.

Mais Sombou Angoula sait en réalité qu’il peut compter sur celui qui l’a fait nommer: l’actuel secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh. D’ailleurs Ngoh Ngoh ne s’en cache pas.

Au courant de l’année 2020 pleine accusations de fraudes massives à l’ENAM, Ngoh Ngoh lance à un de ses convives parlant de Sombou (qui a le même profil que Ngoh Ngoh, j’y reviendrais) : « Tu sais, il va falloir faire quelque chose pour le petit. C’est moi qui l’ai nommé. On ne peut pas le lâcher ». Sombou lui-même va le reconnaître en affirmant à l’un de ses collaborateurs : « On a la pression des grands frères d’en haut. Il faut arranger ça ».

En ces heures très compliquées, à 34 ans, Sombou Angoula scrute les anges du ciel.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter