Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 11 25Article 476735

Opinions of Monday, 25 November 2019

Journaliste: 237actu.com

Rdpc: le poisson commence à pourrir par la tête

Cette assertion nous avons souvent coutume de l’entendre. Elle illustre à merveille ce qui se passe dans le parti des flammes au crépuscule du règne du créateur du RDPC.

Paul Biya pour ne pas le nommer, a donné des instructions fermes pour que le sang nouveau soit injecté dans les listes pour les futures échéances électorales.

En effet, les mouvements d’humeur observés par ci par là au sein du RDPC démontrent à souhait qu’il y a péril dans la demeure. Quel est ce chef dont les ordres ne sont plus exécutés ? Quel est ce leader dont les directives sont carrément bafouées ? C’est une occasion idoine pour l’opposition de comprendre que l’heure est arrivée pour elle d’aller pêcher dans cette eau trouble.

Cette élite qui a longtemps trompé le peuple est entrain de tromper leur créateur : c’est tout simplement de la trahison comme le disent certains sons discordant au sein du sérail. Comment comprendre que ce sont toujours les mêmes qui sont aux affaires depuis très longtemps pour des résultats médiocres et qui n’entendent pas passer la main ?

La bataille observée au sein du parti au pouvoir démontre une fois de plus que les faucons ne veulent pas intégrer la base dans la décision de la gestion de la cité de demain. Cette forme de gouvernance a produit une élite zélée, compradore, voleuse. Aujourd’hui, la base leur tourne le dos et c’est un tournant décisif pour découdre avec ce système.

Il y’a peu, dans votre site d'information 237actu.com un journaliste intitulait « Le président de l’Assemblée nationale du Cameroun a perdu le nord ». Il ne croyait pas si bien le dire. Aujourd’hui la réalité rattrape Cavaye Yeguie Djibril. Il aurait mieux fait de quitter le public avant que ce public ne le quitte. Alors il y’a lieu de dire « ça a déjà commencé » comme le dira un chanteur.


Fils du Paysant