Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 04 30Article 594562

Opinions of Friday, 30 April 2021

Auteur: Sismondji Bidjocka

'RIS Radio n’a jamais bénéficié des miettes distribuées par le Mincom'

Sismondi Barlev Bidjocka, DG de RIS radio en compagnie du prof Nyamding Messanga Sismondi Barlev Bidjocka, DG de RIS radio en compagnie du prof Nyamding Messanga

'Eléments sonore à titre indicatif et illustratif d’un autre environnement de la presse surtout privée, parce que celle publique CT, CRTV, n’ont pas ce problème ! Ils sont financés par l’état, par nos impôts. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de l’absurdité de la chose. Les médias privés payent pour les financements des médias publics. Et en retour, rien ! C’est à peine si ce qu’on appelait l’aide public à la communication s’élève à 250 millions au Cameroun, contre un milliard et demi au Gabon, deux milliard au Mali et un milliard en côte d’ivoire.

Avant donc de manquer de respect à la courageuse presse privée Camerounaise dont j’admire la témérité, certains acteurs devraient se demander comment survit-elle.

Cette année par exemple, le groupe PRESSE FORCE ONE qui édite le Journal LA RIPOSTE et La radio RIS FM, était cette année au bord du dépôt de bilan. La vérité est bonne à dire, il a fallu la mobilisation d’un membre du gouvernement qui croit au travail bien fait, pour que aillions un sursis.

Pour ce qui est des miettes redistribués par le MINCOM, RIS RADIO n’en a jamais bénéficié. Par contre on retrouve des journaux inconnus au bataillon, avec des noms du genre HIBOU LUGUBRE hebdo, ou encore Tortue du Mbam hebdo.
C’est dans cet environnement que le (REPAC) le Réseau des Patrons de Presse du Cameroun a décidé ce lundi 3 mai 2021 d’organiser une manifestation au boulevard du 20 mai pour exiger l’implémentation des conclusions des états généraux de la Communication, que le très volontaire ISSA TCHIROMA a bien voulu organisé, mais dont les des entités. Républicain, le REPAC a conformément à l’exigence de la loi déposé une déclaration après de l’autorité compétente (Je propose à toute la presse de ne plus citer les noms de ces préfets et sous-préfets qui en profitent pour se faire une publicité).

C’est une indexation incroyable que vient de réaliser le REPAC ! Vous vous rendez compte? Interdire à quelques directeurs de presse un 03 mai, journée mondiale de la liberté de presse ! De parcourir cent mettre pour remettre au premier ministre un document expliquant l’état des lieux de la presse en générale au CAMEROUN. Toutes les chancelleries diplomatiques présentes à Yaoundé vont en faire un câble urgent à destination de leur pays pour souligner au vu de tout ceci que le Cameroun mérite la tête de liste des Prédateurs de la liberté de Presse, le tout illustré par le document d’un petit inconnu de sous-préfet désireux de se faire une publicité'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter