Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 09 17Article 542209

Opinions of Thursday, 17 September 2020

Journaliste: Joseph Essama

RDPC : voici les élites qui veulent ‘tuer’Tatiana Biloa

Il s’agit de Marie Thérèse Abena Ondoa, Gaston Eloundou et Laurent Nkodo, tous de la même famille.

Tatiana Biloa, la présidente de Section du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais de Ngoumou « est persécutée par les forces des ténèbres ». Les artificiers : Marie Thérèse Abena Ondoa, Gaston Eloundou et Laurent Nkodo, respectivement ministre de la promotion de la Femme et de la Famille, ministre de l’Eau et de l’Energie et Sénateur.

Si objectivement cette persécution est injustifiée, plusieurs personnes rencontrées à Ngoumou expliquent qu’elle nait des résultats des dernières élections municipales et législatives. En effet à la suite de la convocation du corps électoral en vue des élections municipales et législatives du 20 février dernier, les caciques de la Mefou et Akono avait jeté leur dévolu sur un autre candidat que celui qui faisait l’unanimité auprès des populations. Après plusieurs tentatives d’imposer leur candidat, ces élites en mal de popularité ont vu leur candidat rejeté par les conseillers municipaux, qui ont finalement voté Jean Baptiste Atemngue, le candidat soutenu par Tatiana Biloa.

Depuis ce jour, Gaston Eloundou Essomba et sa famille la considère comme un ennemi à abattre. Ils jurent par tous les dieux de détruire sa carrière politique et administrative. D’ailleurs ils ont déjà réussi un premier coup en forçant le Conseil de discipline du Rdpc de lui coller 12 mois d’exclusion temporaire du Rdpc. Mais du coté de Ngoumou, les populations restent soudées derrière celle qui met son dynamisme pour leur épanouissement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter