Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 04Article 509989

Opinions of Monday, 4 May 2020

Journaliste: camer

Révolutionnaires désarmés : formez-vous!

Je constate, ahuri, que certains leaders et militants politiques de l'opposition camerounaise sont si réfractaires aux idées et aux concepts que lorsque vous les mobilisez, ils font tout de suite une crise d'asthme.

J"ai la tentation forte d'en conclure qu'Ils n'ont au final pour seule idée lumineuse et culture politique que "l'incantation du changement" et leurs sanglots qui n"en finissent pas.

Dans leur ignorance, mêlée d' arrogance, ils ont l'outrecuidance de dire en pavoisant, que les notions de "droite" et de "gauche" n'ont aucun sens dans notre contexte.

Ils sont allés jusqu'à me dire qu'il n'y a point d'idéologie qui travaille les praxis politiques au Cameroun.

Mesdames et messieurs, vous qui n'écoutez que votre colère et prenez du plaisir à la paresse intellectuelle, prenez-le pour dit et sachez-le, une fois pour toute:

Les courants politiques travaillent la praxis politique au Cameroun depuis belle lurette, indépendamment d'autres considérations.
L'Upc et ses premiers dirigeants se réclamaient ouvertement de la gauche dont ils étaient d'une certaine façon, l'émanation, à travers le mouvement syndical.
Le Manidem ne fait pas mystère de son inclinaison Marxisante. Il est donc un parti de gauche. N'en déplaise.
Quand je convoque les concepts de droite, de gauche, et du Centre, votre courte vue vous réduit au giron de la politique franco-française. Or, Il n'en est rien.
Il y a des valeurs et pratiques dites du centre, celles dites de la gauche ou de la droite. Elles sont connues de ceux qui lisent quelques livres.

Les sciences politiques ont certes beaucoup glosé ces dernières années sur «la fin des idéologies»; il reste que bien de valeurs permettent encore d'établir des catégorisations plus ou moins rigides des formations et entrepreneurs politiques.



La droite, la gauche, le centre, sont des notions consacrées, et dont l'usage, ainsi que la signification peuvent évidemment être modulés, adaptés, élargis ou rétrécis, selon les contingences et les réalités du contexte.

La pire des absurdités consisterait donc à décréter de manière fantaisiste, qu'il n'existe point d'idéologie dans le Landerneau politique camerounais.

Le dire reviendrait à insinuer que les rivalités et oppositions politiques au Cameroun sont aussi factices qu'elles sont réductibles à «pousse-toi, que je m'y mette». Parjures!

Il n'en est absolument rien. Les particularismes idéologiques ont beau être subtiles et parfois hors de portée, ils existent bel et bien !

Et que les choses soient claires: quand je parle d"idéologie de droite et de gauche, je ne fais pas strictement allusion à un corpus doctrinal théorisé !

En sociologie politique, les idées, les habitudes et les habitus, les comportements et les croyances, ce que Marx appelait la superstructure, forgent un agir, des comportements politiques qui rendent compte des encrages, et des sensibilités philosophiques, des façons de voir et de dire le monde: c'est ce que j'appelle idéologie. Et le Cameroun, je le réitère, est traversé par des courants. C'est un fait.

Ceux qui sont allergiques à l'oeuvre de conceptualisation des praxis politiques, à la mobilisation des concepts nécessaires pour traduire le sens des choses, arguant que "c'est une affaire de blancs" et l'apanage des penseurs pédants, sont ni plus ni moins que des charlatans politiques qui croient pouvoir prospérer et faire recette en haranguant des foules incultes.

À cette catégorie de sophistes, comme aux anarchistes d'autrefois, Karl Marx aurait répondu par un rire narquois et Lénine aurait rétorqué, fort à propos: «il n y a pas de révolution, sans théorie révolutionnaire».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter