Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 09 08Article 617650

Opinions of Wednesday, 8 September 2021

Auteur: Zona Coker

Révélations: comment le PCRN a voulu utiliser Mirabelle pour étouffer l'affaire Camus Mimb

En silence, vous l'avez regardé souffrir jusqu'à sa mort En silence, vous l'avez regardé souffrir jusqu'à sa mort

Depuis le début de l'affaire Mirabelle, le scandale sexuel qui a éclaboussé le célèbre journaliste sportif Martin camus Mimb est rangé dans les oubliettes bien que ce dernier est toujours en détention à la prison de Douala. Pour l'activiste Zona Coker, les cadres du PCRN ont voulu utiliser Mirabelle Lingom pour sauver leur "ami" Martin Camis Mimb.

La rédaction de CamerounWeb vous propose l'intégralité des révélations

La petite Mirabelle n'avait rien à faire en « TALIBANIE ». Ce sont ses frères du village qui pour étouffer l'affaire Malicka Bayemi dans laquelle leurs pervers partouzeurs étaient impliqués ont mis sataniquement la jeune Mirabelle dans le lit de Paul CHOUTA où elle n'avait absolument rien à y faire et l'ont violée. Il est hors de question que vous fassiez porter le chapeau au MRC ou à je ne sais quel « TALIBAN » quand vous êtes vous-mêmes responsables de la mort de cette jeune filles. Que l'Etat camerounais assume son rôle dans cette affaire et prennent aussi ses responsabilités pour assurer que justice soit faite pour la jeune Mirabelle. Comment une sekstép se trouvant dans les affaires saisies par les enquêteurs au domicile de Paul CHOUTA lors de son arrestation s'est-elle retrouvée sur les réseaux sociaux pour étouffer le scandale des partouzans plus de 2 ans après ?

En dehors de ceux qui sont directement impliqués dans la mort de cette jeune fille et la responsabilité de L'ÉTAT qui a regardé et laissé faire. Chaque camerounais qui a partagé, l'information mensongère de ses bourreaux pour manipuler le peuple en nous faisant comprendre que ce n'était pas avec sa femme que CHOUTA s'amusait a aussi joué un rôle dans la mort de cette jeune femme. À un moment donné, vous aviez tous su que vous avez exposé cette jeune fille pour vos combats politiques inutiles entre RDPCRN et MRC. Avez-vous rectifié le tir en faisant des publications pour dénoncer ce qui lui arrivait à cause de vos actes pour au moins vous donner une bonne connaissance ? Non ! En silence, vous l'avez regardé souffrir jusqu'à sa mort.

Personnellement, je n'ai pas beaucoup parlé de cette affaire de lynchage de Mirabelle Lingom par ses frères du village comme je le fais avec certaines affaires à cause de Boris BERTOLT de Sangmelima. Après l'affaire Malicka Bayemi qui a entraînée l'affaire Mirabelle, la suite logique était de gérer l'affaire Mirabelle qui était beaucoup plus grave que celle de Malicka. Au lieu de ça, Boris BERTOLT et ses frères du village ont perdu de l'énergie aux blogueurs en empoisonnant la toile avec leur tribalisme à la « Nya pédération », mettant en veille l'affaire Mirabelle. C'est ainsi que j'ai décidé de laisser l'affaire entre ses mains de Sabitou l'expert de Sangmelima qui a un problème personnel avec Cabral LIBBI. Ce dernier qui doit également assumer son rôle dans le comportement de ses agents « PCRIENEUX » qu'il soutient coûte que vaille. J'espère maintenant que le tout-puissant Boris BERTOLT obtiendra justice pour cette pauvre fille comme il le lui a promis.

Ce qui est arrivé à Mirabelle Lingom me rappelle l'affaire Nathalie KOAH. Cette dernière a survécu uniquement parce que sa mère n'était pas Bassa. C'est quoi cette façon de guillotiner les votre sur la place publique pour l'argent et le pouvoir ? La pauvre Mirabelle rejetée par sa propre communauté avait qui pour l'aider à part les « talibans » ? Regardez comment vous continuez de la lyncher avant même que son petit corps abusé par vous ne se refroidisse. Voici vos exploits à travers le « Debout Kalara Club » en seulement quelques mois. Bidjocka sanctionné, la vie de Bayemi détruite, Erika morte, Lingom morte, initiation au viol et à la « part-ooze » à la télévision ivoirienne par un de vos membres. Quelqu'un nous a même expliqué ici sur Facebook que c'est un ministre de la république membre de votre club qui a tué un agent secret de BIYA BI MVONDO, on dit aussi que c'est un autre ministre du même club qui a empoisonné Paul Éric Kingue. Peut-être même qu'il y'a d'autres victimes qui nous sont encore cachées.

À cette allure, le Nyong-et-Kelle fief du « Debout Kalara Club » va se vider avant la présidentielle de 2025. Vous voulez le pouvoir, laissez les vierges des familles des autres et sacrifiez les membres de vos propres familles. Vous avez tué Mirabelle Lingom et pour moi, cette jeune fille n'est pas morte en vain. Certains de ses bourreaux risquent de la suivre et là vous comprendrez que vous ne devrez plus verser le sang de la femme camerounaise pour votre pouvoir satanique, sectaire et égoïste. Ça fait quand même trop de MIMBIM autour d'un même groupe de personnes. Mirabelle Lingom était peut-être pauvre, sans force, ni pouvoir dans ce monde de brutes, mais ses ancêtres feront palabre à sa place. ABIM TÉ !