Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 04 17Article 505966

Opinions of Friday, 17 April 2020

Journaliste: Boris Bertolt

Révélation: Fame Ndongo impliqué dans un gros scandale

Fame NDONGO n'arrête pas de pondre des réponses alors qu'il est prouvé qu'il a sciemment détourné la moitié de la prime du 4e trimestre 2019 des enseignants d’universités au Cameroun.

Pour bien comprendre Cette prime leur était due au mois de décembre. Seule la moitié des enseignants l'ont reçu fin février après mot d'ordre de grève du Synes. A ce jour, on devrait deja leur avoir payé la prime du 1er trimestre 2020 à savoir la prime de Mars. Mais la réalité est que l'autre moitié attend encore la prime de décembre et qu'on ne parle même pas de la prime de Mars.

Le ministre des finances a pourtant libéré entièrement cette prime de décembre en février mais notre écrivain a décidé comme à son habitude ( ça arrive bien souvent) de ne payer que la moitié des enseignants pour taire le mot d'ordre de grève et de se servir de l'autre partie.

Sauf que cette fois avec le covid il semble coincé. Voilà l'une des raisons fondamentales qui entraine la résistance des enseignants à fournir des cours par internet. Ajouté à la roublardise des chefs d'etablissement au sein des universités qui malgré la crise n'ont RIEN payé..... L'année blanche n'est pas bien loin.

Rappellons que la prime correspond à: Assistant 385 000 environ; Chargé de cours: 680 000; Maitre de conferences un peu plus de 860 000; professeurs: 1000000 fcfa. Les recteurs ont juste fait savoir aux enseignants que les cours doivent être mis en ligne c'est un ordre de la plus haute hierarchie. C’est à dire Jacques Famé NDONGO. Ce dont les enseignants s’y opposent.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter