Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 01Article 605545

Opinions of Thursday, 1 July 2021

Auteur: Alain Tidjio

Qui est réellement Manfouo David, le député qui a proposé l’injection des vaccins Covid-19 dans l’eau minérale

Voilà le Manfouo David Entrepreneur. Voilà le Manfouo David Entrepreneur.

Depuis quelques jours, le Cameroun l’actualité camerounaise est traversée par une histoire presque rocambolesque. L’opinion accuse le député David Manfouo d’avoir proposé en guise de traitement efficace contre le Covid-19, qu’on injecte le vaccin anti-covid à l’eau minérale. En guise de réponse, l’élu du Rdpc nie avoir tenu de tels propos et affirme qu'il parle de la mise en valeur de la pharmacopée africaine au Cameroun. Pourtant une vidéo en circulation le montre bel et bien en train de proposer que les substances de vaccin anti-covid soient inoculées dans l’eau minérale. Néanmoins le député du Rdpc peut compter sur les gens qui le connaissent bien. Dans la tribune ci-dessous Alain Roosevelt Tidjio dresse le portrait d’un homme à la tête pleine et bien faite. Lire en intégralité sa sortie.

Le Manfouo David que je connais...un modèle d'entrepreneur social et politique.

Fouo So Mefouo Mangwa. Cette expression vous surprend. Elle sort d'une exoplanète. Mais c'est son titre et il signifie littéralement " Roi, amis des rois Bamboutos"
Comment on en arrive là ? Lisons.

En 1986 il est élève à l'ENAM. Brillamment sorti de l'école, le jeune érudit entame un stage en France pour au retour occuper un grand poste à la Douane Camerounaise. Sauf que son séjour en France va tourner. Il y trouve un domaine floraissant : le pressing. C'est là que le déclic naît. Le stage se dédouble parallèlement à une étude du marché et sa possible transposition au Cameroun. De retour au Cameroun, notre jeune ne regarde plus la fonction publique comme un rêve. Il veut être entrepreneur. Ses amis, ses collègues, ses supérieurs tentent de le décourager. Les parents n'en revenaient pas. Leur part de fonctionnaire est entrain de les échapper. Ils font de leur mieux mais il était trop tard. Decision acted.

Il se replie d'abord vers Edea où il acquiert un domaine. Une plantation dont on estime pas la superficie en hectares mais en de simples limites. Notre jeune y lance son l'élevage des poulets et des porcs, des étangs piscicoles ; une vaste plantation de palmes, d'arbres fruitiers, de papayers etc.

1990 le champ est ok. Il retourne à Douala. Place au projet pressing. Le matériel est mis en bateau et des ingénieurs français sont requis pour le lancement du projet. De sitôt, la première agence est ouverte, en pleine crise du multipartisme.

1992, à l'apogée de la crise, il décide de l'expansion de son entreprise dans la ville de Douala. Une agence se crée après l'autre ainsi de suite. Puis l'expansion dans tout le pays etc.

Comblé mais pas rassasié
Il décide d'entrer dans l'agroalimentaire. Bienvenue le Complexe BELAVIE.
Ici le principe est simple : le Tout en un : Boulangerie, Pâtisserie, Snack bar, Café, poissonnerie, salon de thé, charcuterie et parfois, tenez-vous tranquille, les cyber cafés. Oui oui. Allez à Belavie Ndokoti vivre en direct.

Des agences de cette nouvelle marque s'affichent partout : Ndogpassi, Makepe, Bonanjo, Akwa etc.
La place St David (Bonanjo) entre même dans l'enseigne (salle de fête, salle de spectacle etc) vous ne rêvez pas.

Dans le même temps il décide de quitter les tracasseries des banques pour aider les Camerounais à s'auto construire. Il crée sa microfinance, Nofia S.A. Ah oui c'est toujours pour lui. Avec la Nofia son rêve c'est d'aider les camerounais à avoir leurs propres maisons en commençant par ses employés... et ça se réalise.

La Microfinance a aussi été dotée d'un plan d'expansion en cours. Yaoundé Messa, Yaoundé Carrousel, Yaoundé Biyem Assi. À douala, on en compte plus.
Mbouda et Dschang sont déjà dans la danse. Garoua aussi.

Vers les années 2012, il est entré de plein pied dans son nouveau secteur : l'hôtellerie
Vous connaissez sûrement l'hôtel Belavie à Douala. Le fameux 3 étoiles du grand carrefour. Où bien le 4 étoile, l'hôtel St David. Inauguré en grandes pompes par le Ministre du Tourisme. Mais toujours en chantier. En fait le gars ne vise pas moins que du 5 étoiles.

Voilà le Manfouo David Entrepreneur.

Mais, sa casquette la plus connue est celle qui arbore le titre de Papa Élégance. L'homme social.
A ce titre, il est le Parrain de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l'Université de Douala depuis près de 20 ans.
Parrain de l'association Jeunesse Scolaire et Estudiantine Bamboutos depuis plus de 20 ans

Chef de la Communauté Bangang du Wouri depuis des décennies
Ça ne suffit pas. Il parraine des promotions à l'ENAM.
Tenez-vous tranquille, il dispose de sa fondation éponyme : fondation MANFOUO David.

Il finance l'éducation d'environ 130 jeunes Camerounais dont parfois il ne connait pas et n'a jamais rencontré.
Il emploie environ 2.100 jeunes Camerounais sans distinction aucune dans ses entreprises.
La bourse Manfouo David coûte annuellement 26.250.000 en prix et dons offerts.

Pour ses propres microprojets parlementaires, je vous en épargne. Mais le coût annuel s'estime en dizaines de millions
Vous voyez pourquoi les chefs l'ont surnommé Fouo So Mefouo Mangwa n'est-ce pas.
Et vous voulez que pour une bourde je lui jette une pierre ? Allez loin