Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 03 10Article 578767

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 10 March 2021

Source: zona coker

Qui a énervé la milliardaire Félicité, fille de Joseph Owona et soeur de Owona Nguini?

La fille de et la sœur de, née Félicité OWONA MGEGUE KOURRA, femme mariée et bio, milliardaire, professeur d'université et ecrivaine qui voyage partout dans le monde entier, grâce à son cerveau hautement sollicité, semble avoir beaucoup de choses à dire aux personnes qui n'ont pas faits des études universitaires, aux INFLUENCEUSES du WEB et aux femmes soumises et pauvres. C'est bizarre que cette femme que je ne connaissais pas jusqu'ici apparaîtsse soudainement sur les réseaux sociaux dans une série de vidéos où elle raconte tout et son contraire .

Elle nous dit que seule l'école paye, mais elle ajoute que ses étudiants détenteurs de Master sont des BAYAM-SELLAM des marchés à ONGOLA ÉWONDO. Je me demande donc si pour elle avoir un doctorat et la seule clé qui ouvre la porte du milliards à une femme. Elle ne veut être reconnu que pour son propre travail et sa tête bien pleine, mais elle cites son père et son frère à chaque occasion. En plus de ça, elle nous parle des milliards et de jet-set comme les influences du Web qu'elle dénonce. Voilà un côté bling-bling digne des pilleurs de la république que j'ai du mal à comprendre chez cette autre OWONA qui se veut intellectuelle comme les autres.

J'ai l'impression que plus vous faites des études poussées en occident, plus vous êtes déconnectés de la réalité que vivent les camerounais lambda qui n'ont jamais quittés leur pays. Comment pouvez vous alors apporter des solutions à ce que vous ne maîtrisez pas. Ceux qui ont faits couler ce pays étaient aussi des diplômés. professeurs d'université et hommes de droit comme ton papounet, ton frère et toi. Oui, les longues études sont essentielles pour bâtir une nation au profit du PEUPLE et non pour la démolir au profit du colon. Ce dont nous avons besoin ce sont des intellectuels bâtisseurs des institutions au service de tous. Quelque chose que la génération de ton père n'a pas pu nous offrir. MFEGUE OWONA bavarde trop à mon avis.

J'aime les féministes, les femmes fortes, intelligentes, indépendantes; et libres ; mais je n'aime pas beaucoup ce que raconte celle-ci. Il devrait avoir une juste place pour chacun de nous à son niveau dans notre pays, c'est pour cela que je me bât. On devrait se compléter et non s'empiler les uns au dessus des autres. Quand on est allé s'installer en FRANCE pour une vie mailleure à partir de l'âge de 12 ou de 13 ans alors que son père est une élite membre du régime en place au CAMEROUN, on n'a pas de leçons à donner à ses compatriotes qui n'ont pas eus ce luxe là.

Y'en a a marre des creatures du colon qui veulent nous imposer leurs theories occidentales et décider de ce qui est bien pour nous autres. C'est ensemble que nous allons bâtir une nation juste et à notre propre image et non à l'image du colon. Alors, dites à MFEGUE de mettre de l'eau dans son vin, ce regard condescendant qu'elle pose sur la société camerounaise ne me plaît pas du tout. Elle est qui elle est en partie grâce à l'argent du contribuable camerounais qui a appauvri certains de ses compatriotes pour financer ses études, une chance que très peu de camerounais ont eue. Nous n'avons pas besoin qu'un 3ème membre de la famille AWONA vienne en ajouter une couche. Le père et le fils ça suffit. Nous ne sommes pas vos PUNCHING BAGS. La propagande de la GUERRE ANGLOPHONE de son grand-frère MEON nous hante encore. Qu'elle se fasse coopter par papa en silence ou qu'elle se mesure à sa cousine Marlène EMVOUTOU du même milieu social, mais d'un niveau intellectuel et professionnel nettement inférieur. ABIM TÉ !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter