Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 08 07Article 532990

Opinions of Friday, 7 August 2020

Journaliste: Patrice Nganang

Quand Djeukam Tchameni retrouve sa virginité

Cela m'avait échappé, mais la disparition de Djeukam Tchameni de la scène politique camerounaise de 2004-2020 lui a permis de se redonner une virginité politique.

La jeunesse absolue de notre population, couplée à son ignorance tout aussi absolue de l'histoire politique récente de ce pays fait que soudain, les jeunes écrivent qu'il est présenté par le pouvoir comme un 'modéré' tandis que Kamto est un 'extrémiste'. Il m'a fallu réfléchir rapidement avant de me rendre compte que c'est bien possible, car les jeunes d'aujourd'hui n'étaient même pas encore nés durant les années de braise où tous, Tchameni, Kamto, etc., étaient les membres de l'Union pour le changement derrière Fru Ndi.

Même si ceux qui nous gouvernent aujourd'hui sont les même qui lors de ces années de braise étaient au pouvoir. Ce qui a donc changé c'est uniquement l'électorat, les jeunes donc, mais le personnel politique, lui, n'a pas changé. Il faut quand même avouer que voir en Tchameni un 'modéré' pour un Kamto 'extrémiste', c'est un peu gros, quoi.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter