Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 06Article 510553

Opinions of Wednesday, 6 May 2020

Journaliste: cameroonvoice.com

Propagation du Covid-19 : contrat machiavélique entre l’OMS et le régime Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le profond risque lié récentes mesures prises par le gouvernement cache mal un complot contre les populations camerounaises et qui serait mis en œuvre avec le concours de l’Organisation mondiale de la Santé.


Comment comprendre l’offre des Lands Cruiser V8 au gouvernement camerounais ? Si ce n’est un pays où les gens marchent par la tête, comment offrir ces voitures de luxueuses de plus de 22 millions FCFA chacune, alors que le pays souffre d’un déficit d’ambulances, des kits, tests, centres de prise en charge, etc. Pas étonnant si l’on apprends que de grosses sommes d’argent ont été versées en catimini pour lever toutes mesures édictées par le gouvernement. L’OMS ne joue-t-elle pas à un petit jeu très dangereux pour finalement mettre son vaccin en circulation, lorsqu’il y aura plus de cas de maladie et que l’on dira qu’il n’y a que le vaccin pour être guérit du covid-19 ? Ne serait-ce pas une occasion en or pour les occidentaux d’appliquer leur vaccin pour voir ses effets secondaires ?

Du jamais vu depuis le début de la pandémie du covid-19 ! Cameroun, pays pauvre, sous développé, avec un manque d’infrastructures et moyens financiers prend le grand risque de lever les mesures prises pour lutter contre cette épidémie qui tue. Un scénario qui laisse perplexe le peuple camerounais. Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le gouvernement sur sur le territoire. Le 09 avril dernier, 07 autres mesures se sont additionnées à celles édictées le 17 mars. Et au bout de deux mois, le Cameroun assiste à son déconfinement, alors que les chiffres augmentent chaque jour, et le nombre de morts aussi. Le Cameroun est le seul pays où des pareilles mesures ont été prises, c’est-à-dire réouverture des bars, restaurants, au-delà de 18 heures sans crainte des risques contamination.
Advertisement

De surcroît, le gouvernement exige aux agents publics de reprendre leurs postes de travail. « Je demande en outre aux agents publics qui ont abandonné leurs postes de travail, sous prétexte d’un prétendu confinement en raison du Covid-19, de regagner sans délai leurs unités de service, faute de quoi ils s’exposent aux sanctions disciplinaires prévues par la réglementation en vigueur », peut-on lire dans le communiqué.

À LIRE "La raideur quasi militaire… devant l'Ambassadeur en dit plus qu'un long discours" : (B. Zebaze sur la réapparition de Biya)
L’on a envie de croire que la manœuvre, le but de lever ce confinement n’est pas au profit des populations, mais d’avoir un maximum de contaminés et après dire que cette méthode n’a pas marché et peut-être exiger un reconfinement pour tout le monde et là, on aura plus de cas de maladie et le gouvernement va obliger les vaccins, et le traitement essai.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter