Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 07 10Article 607306

Opinions of Saturday, 10 July 2021

Auteur: www.camerounweb.com

People: 'j’ai envie que Grace Decca me prenne dans ses bras'

Grace Decca, diva camerounaise de la musique Grace Decca, diva camerounaise de la musique

C'est l'histoire d'un fan de la musique de Grace Decca. Le fan est obnubilé par la tendresse, la grace, la voix suave de l'artiste. Elles est belle sans être vulgaire, dit-il avant de poursuivre qu'elle a gagné son respect mais aussi celle de sa génération. Le fan a fait des éloges à cette grande dame de la musique camerounaise dans la tribune ci-dessous! Il n'a qu'une envie d'être entouré par les bras de Grace Decca


C’est bizarre! C’est vraiment ce que je veux et peut-être c’est même ce que j’ai envie de faire depuis fort longtemps. Olala! Quelle beauté! Quelle tendresse apparente! Quelle douceur! Quel glamour ! Quel amour ! Quelle maternité! Aussi loin que je rentre dans mon enfance. Je revois cette image de diva qui donnait une autre coloration à la TV. Quand Grace Decca passait sur la CRTV, la chaîne devenait plus jolie le temps d’un clip video. Même si je ne comprenais pas grand chose a ses chansons, son nom, sa voix et son charisme de Diva m’ont toujours marqué. Belle sans être vulgaire, loin de l’image populaire de la star féminine cliché que l’on a souvent. Grace Decca a gagné le respect de sa génération et de ses enfants comme moi. Elégance et glamour moulés dans une modestie flagrante, toujours fidèle à ses cheveux courts lissés en arrière, ou à son légendaire chignon, son maquillage simple qui ressort ses yeux et ses lèvres; et ses vernis de couleurs sombres sur-touchés de brillance.


Histoire…

Le temps est passé et des années 90 à 2020 que nous sommes, Grace Decca a su rester la même et je dirai même qu’en mieux s’est améliorée. Des classiques d’elle on en compte tellement, des albums à succès dont le plus mémorable pour notre génération est certainement “Appelle moi princesse” sorti en 1998 avec des titres tels que “I need some love”, “Oli oyo”, “Mbonj’a longe”, “Longue Lam” ou encore le titre éponyme “Appelle moi princesse”. Je me souviens qu’étant plus jeune, dans les kermesses, ses chansons rencontraient un grand succès.

Mais l’histoire de Grace Decca commence depuis 1989 avec son 1er disque “Besoin d’amour” qui la fera découvrir avec des titres comme “Bwanga Bwam”, “Ne raccroches pas”. Des chansons que les hier hier ne connaissent peut être pas. En 1993, elle revient avec son Ep “Doï La Mulema” qui comporte des titres à grand succès comme “Munyengue”, “Mambo”.


Grace Caresse…

La douceur peut t’elle être attribuée comme style? La voix de Grace Decca en a, avec ses notes aigues, on note toujours la sensualité et la légèreté consistante qui flirte avec l’oreille lorsqu’on écoute celle-ci. Qu’il s’agisse d’un rythme Makossa, de l’Essewe, du slow, du gospel, de la soul ou du Rn’b, on peut lui reconnaitre cette particularité de CARESSER. “Donne moi un peu d’amour”, c’est ainsi qu’elle a titré un de ses plus beaux morceaux. Elle aurait pu s’appeler “GRACE CARESSE”. Dans sa carrière, elle a toujours su faire honneur au peuple Sawa en montrant sous ses allures de femme moderne, un vrai attachement racinaire. La grande majorité de ses titres interprétés en langue Duala sont composés sur des rythmes inspirés de sa culture d’origine.


L’album “MOUNA”

En 2014, Grace Decca revient avec MOUNA un album de 13 titres. Beaucoup diront qu’elle a changé, car désormais elle côtoie l’univers Gospel, mais je dirai qu’elle a évolué vers l’exploration de son grand potentiel. Maturité nonn, elle l’avait déjà. Dans cette opus, l’artiste a surtout libéré son âme et son gospel. En le parcourant, on fait une rencontre avec le femme spirituelle qu’elle est. On peut à travers ses morceaux fréquenter ses émotions et sa volonté de communiquer à notre intérieur. Fidèle à sa langue vernaculaire et plus intime dans son expression musicale, on y retrouve une diversité de rythmes dans sa direction artistique. Il y a surtout la dominance du Soul Makossa animé de blues et de d’Africa Gospel. On y rêve, on se transcende, la chorale de Grace Decca est douce, protectrice, émotive, tendre. Et cette joie, cet idéal qu’on retrouve au bout des notes de ses chants et musiques. C’est un niveau d’expression artistique que seuls les plus grands réussissent à atteindre. J’ai particulièrement été marqué par les titres “Amen Alleluia” (Sacrée Louange), “Mouna O Bodi No Mba“, “Mambenda” et surtout “Ndja na ben no” qu’elle vient de sortir en clip video.


GRACE DECCA enfante moi!


Je ne comprends rien de ce que dit Grace Decca dans son verbe, mais je comprends ce que son chant évoque, cet appel à la vertu. Je me sens protégé, j’écoute sa volonté, je me sens bercé, je suis confiant, je veux suivre cette voix, cette caresse auditive qui me dit qu’il y a du bon dans ce monde, qu’il y a Dieu. J’écoute une mère, une personne qui à coup sûr ne me veut pas de mal, comme un coton tige dans mon oreille. Le niveau est haut , comme ces cieux auxquels Prend moi dans tes bras et fais moi vivre cette tendresse que tu sais autant mettre en musique. Plus tu vieillis plus tu es bonne. Merci Maman Grace CARESSE !!! Grace Berçante!!! Grace Tendresse!! Tu me rappelles le vrai pouvoir et la vertu de la musique.