Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 06 14Article 520498

Opinions of Sunday, 14 June 2020

Journaliste: Renouveau Infos Plus

'Paul Biya s’exprime par des actes forts et non l’épilogue'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le président de la République préfère l’action aux simples discours. Après les mesures-ripostes prises contre la propagation du coronavirus au Cameroun formulées par le chef du gouvernement.

Sur le prisme du pragmatisme, Paul Biya a créé un Fonds national de solidarité nationale avec un montant initial de un (01) milliard de francs cfa. Le compte du Fonds national de solidarité en question est alimenté par des hommes de bonne volonté, des patriotes, des républicains ainsi que des entreprises citoyennes opérant au Cameroun ou à l’étranger.

L’environnement des affaires fait augmenter chaque jour l’épaisseur de l’enveloppe afin de riposter en synergie avec les pouvoirs publics
contre cette pandémie d’une voracité planétaire, traduite par des milliers de victimes et dont les effets dévastateurs affectent gravement les victimes et les économies. Plus d’une trentaine de pays sont touchés en Afrique et le nombre de cas va crescendo de jours en jours, d’où l’audacieuse réaction du Président de la république qui confond ses détracteurs lesquels, estiment qu’il devrait parler au Peuple à la suite des consignes gouvernementales au sujet du Covid-19.

Maurice Kamto, l’archétype de l’imposture aura même placé la barre de la démence très haute en sommant le président de la République et chef de l’Etat du Cameroun à se prononcer, omettant les dispositions stratégiques prises par le pays concernant l’impact ravageur sur les populations et, évidemment les mesures d’accompagnement pour éviter la spéculation et autres comportements véreux visant à flamber l’inflation. De quel pouvoir peut-il s’en prévaloir au point d’intimer l’ordre à Paul Biya, un Président élu démocratiquement en battant à plate couture tous ses concurrents au premier rang desquels Maurice Kamto du Mrc ? Le président des égarés de la BAS et des réseaux sociaux via les fakes news, doit pouvoir retenir une évidence : il est vomi et honni des camerounais patriotes et républicains. Si les autres ont choisi sous d’autres cieux de parler sur des stratégies d’éradication de la pandémie du coronavirus, Paul Biya lui, a choisi de communiquer à sa manière, à travers un gouvernement qui travaille.


Le silence parlant en privilégiant le pragmatisme

Que Maurice Kamto puisse dire aux camerounais ce qu’il aurait dû faire, quelles sanctions comptait t’il infliger à Paul Biya, la date de l’ultimatum étant largement dépassée ? Dans sa posture antirépublicaine affichée, en politicard déchu et provocateur, au lieu de contribuer pour le Fonds national de solidarité comme le font les vrais citoyens pour lutter, grâce à leur pouvoir financier, matériel, économique, politique et scientifique contre la forte propagation de cette pandémie. Maurice Kamto a plutôt créé une collecte de fonds qui lui aurait permis de poursuivre la déstabilisation du Cameroun.


Paul Biya s’exprime par des actes forts et non l’épilogue

Ses « Créatures » auraient tout appris de lui, sauf la mystique de l’éloquence du silence, ceux-là qui ne parviennent pas à ignorer Kamto dans sa schizophrénie, ses provocations tout comme le comble de la subversion et l’insurrection qu’il ne cesse de nourrir contre les institutions du Cameroun et celui qui les incarne. Aux abois depuis la cinglante défaite à la présidentielle d’octobre 2018 et son bref séjour à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé, et dont il a recouvré la liberté grâce au président de la République, la meilleure façon pour les camerounais de sanctionner Kamto c’est de l’ignorer.


La caravane passe même si le chien aboie… c’est ce que Paul Biya fait, et c’est le même comportement que ses dévots devraient naturellement adopter au lieu de céder aux attaques et provocations de celui-là qui ne représente le moindre risque au régime de Yaoundé. Le camerounais lamda sait que Kamto est un serpent décapité et qu’il ne peut mordre, ce ne sont pas les ‘’créatures’’ de Paul Biya qui vont trembler devant les derniers soubresauts de Kamto après sa chute qui lui aurait valu la perte de quelques écrous de son mental.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter