Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 04 18Article 506206

Opinions of Saturday, 18 April 2020

Journaliste: Le Messager

'Paul Biya aime faire le mort,pour après réapparaître'

On l'a cherché pendant longtemps. En haute mer, dans les eaux des fleuves et Océans. En plein ciel. Dans tous les coins et recoins de la terre. Introuvable.

l'ère où le pays s'est barricadé en mode confinement, les camerounais voulaient voir physiquement Paul Biya, élu à la majorité absolue (plus de 71%), à la présidentielle de 2018. Il y a deux ans.

À force de le chercher sans le trouver, les camerounais ont commencé à douter même de ses Twitter pourtant si touchants, si actualisés, au rythme et à la cadence de l'évolution de la pandémie de la Covid-19.

Peu à peu, le discours sur la Vacance au sommet de l'Etat a commencé à creuser son sillon. Et puis. . . Pan!!! Voici Paul Biya. Avec une envie soudaine de gouverner. Après avoir été poussé à ses derniers retranchements; après avoir été mis sous la pression d'une constatation de vacance â la magistrature suprême, le "Nnom-Ngui" apparaît tel un fantôme dans son Palais à Etoudi. Le "Messie" qui arrive au pouvoir le 06/11/ 1982 est ressuscité. Une posture qui fait partie de son charme. C'est son secret.


Le fantôme vous salue

À l'instar de Jack Bauer dans la célèbre fiction --24heures Chrono---, Paul Biya qui s'est rappelé que le pouvoir commençait par lui manquer is back. Dans son désir effréné, il tente de tout faire en un laps de temps.

La signature de deux décrets; la réception de Christophe Guilhou, l'ambassadeur de France au Cameroun. Paul Biya instruit son premier ministre de signer trois grandes décisions en rapport avec la lutte contre le Covid-19.

Bien plus, le chef de l'état se la joue dans le suivisme. Comme Emmanuel Macron qui a fixé le retour des classes en France pour le 11 mai, le président de la République du Cameroun décide de la reprise des cours le 1er juin 2020 dans tous les établissements scolaires et universitaire ainsi que dans les centres de formation professionnelle et les grandes écoles. Mince!!!

À regarder les yeux fermés, sans a priori, ni concession un tel mode opératoire, le chef d'État est dans son sport favori. Ses stratégies, ses techniques de conservation du pouvoir en sont une parfaite illustration.

Paul Biya aime se sentir dans la peau d'un écorché vif; celui-là qu'on dit faible, éternellement absent. Il aime faire le mort, "Tolérer" la tragédie du soupçon, du bouc émissaire, du pourrissement, pour après réapparaître.

En d'autres termes, le Président de la République Paul Biya sait se sentir DÉSIRÉ. Tel un sphinx, il aime user, ruser, abuser et chatouiller les nerfs de ses opposants et adversaires politiques.


La Remontada


Paul Biya affectionne ressembler à une victime, une proie pour l'autodafé.

Son art de retournement de la situation fait qu'il réussisse toujours à se dérober de ses bourreaux et inquisiteurs. Il vient encore de nous servir un de ses coups fumants dont il a seul le secret. Il renaît de ses cendres. Une apparition après 37 jours d'effacement. Une espèce de Remontada qui fait de lui aujourd'hui, le seul maître du jeu.

Depuis la "Renaissance" de Paul Biya, les réseaux sociaux, la presse écrite et l'audiovisuel lui en donnent à cœur joie. Paul Biya est un As de la politique. Un sacré veinard.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter