Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 08 19Article 614407

Opinions of Thursday, 19 August 2021

Auteur: Ivong Nguen Ivou

'Pas de preuves pour culpabiliser le DG du Port de Douala'

Cyrus Ngo'o, DG du port de Douala Cyrus Ngo'o, DG du port de Douala

Dans une tribune publiée il y a quelques heures, l'activiste Ivong Nguen Ivou donne des détails sur l'audition de Cyrus Ngo'o le DG du Port Autonome de Douala (PAD) pour corruption.

---

'Pas de preuves pour culpabiliser le DG du Port Autonome. L'audition vient de s'achever avec la signatures des procès verbaux.

Ceux qui voyaient par leurs bulles d'apprenti sorciers le DG du PAD, le patriote et Panafricaniste Cyrus Ngo'o aux portes de kondengui pourraient se retrouver eux mêmes, à l'instar de Monsieur Atou poursuivi par le PAD de posséder les biens de l'Etat, propriété du PAD et de les gérer comme ses biens personnels avec une clique de personnes tapis dans les cimes de l'Etat, du gouvernement et des administrations..

Cyrus Ngo'o est rentré libre chez lui. Il est constaté qu'il n'a fait qu'appliquer les instructions de sa hiérarchie qui est l'Etat. Et dans l'affaire concernant un insolvable libanais, il a fait prévaloir les droits de son administration.

Ce que des magistrats presqu'aux ordres à Douala n'apprécient pas ainsi. Eux qui semble ouvertement ligués contre l'Etat du Cameroun. Poussés à bout à tenir l'image de marque du pays.

Bravo pour ce rendu Hubert Etoundi. C'est à se demander pour qui sonne le glas? Surtout lorsque l'on connaît qui est la godasse et le parapluie de ce brigand économique de Atou qui a non seulement fait main basse mais vendu sous forme de bail emphytéotique tout le patrimoine foncier relevant des actifs résiduels des sociétés à capitaux publics privatisées ou liquidées à la faveur des programmes d'ajustement structurels assassins imposés à notre pays par le FMI.

Il s'agit en ce qui concerne le seul Atou de l'ONPC dont les réserves en numéraires se chiffrant en centaines de milliards de francs CFA ont été volées, l'ONPC, la régie nationale des chemins de fer du Cameroun pour ne citer que celle là. En Chine, Atou et ses parapluies auraient été depuis longtemps condamnés à mort et exécutés d'une balle à la nuque sur la plage publique.

Merci Paul Biya, tu tiens bien la barre du navire Cameroun. C'était trop gros ce coup or, qui tient le port de Douala, tient le Cameroun et in extenso, toute la sous région Afrique centrale.