Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 12Article 607501

Opinions of Monday, 12 July 2021

Auteur: Framboise Doumbé Ding

'Owona Nguini n'est pas intéressant, je vais donc le laisser dans ma poubelle'

Framboise Doumbé Ding Framboise Doumbé Ding

Arlette Framboise Doumbé Ding écrit une nouvelle tribune dans laquelle, elle démontre à nouveau le tribalisme béant du prof Mathias Eric Owona Nguini. Répondant à une découverte que le Biyayiste aurait faite sur elle, Mme Doumbé Ding conclut que Mathias Owona Nguini ne mérite plus son attention. Lisez plutôt.


Les grands esprits débattent des concepts et des idées. Tandis que les esprits médiocres débattent des personnes ou des ethnies.

En Novembre ou Décembre 2019 j'expliquais dans un post pourquoi j'ai utilisé cette photo de profil qui circule sur la toile et qui n'est pas la mienne mais celle d'une artiste. J'invoquais alors entre autres raisons, des raisons liées à ma sécurité. Je dis bien "entre autres"... Le post est encore disponible sur mon mur et chacun peut le voir. Je n'y reviendrai plus.

C'est donc avec un certain amusement que j'ai parcouru le texte de Meon, relatif à mon profil, que des amis m'ont fait lire . Je n' y vois que l'expression de la désespérance d'un enseignant médiocre réduit à faire de ridicules Kongossa politiques à la place de la science. Peut-être est-ce pour justifier les faveurs qu'ils reçoit de la part de ses dieux. Les dieux qui définissent sa carrière dans les labyrinthes du favoritisme.

Si Meon brandit donc mon ancienne photo de profil comme une découverte, c'est sans doute parce qu'il n'a rien d'un homme de science. Car un homme de science saura toujours qu'il est stupide de prétendre qu'on a découvert une réalité qui pourtant est déjà publique depuis deux ans.

Je préviens le pauvre Mathias Eric Owona Nguini que ce ne sont pas ses élucubrations sur mon profil qui peuvent me déstabiliser. Je suis plus forte qu'il ne l'image. Surtout, je sais éconduire des faussaires prétentieux. Je sais par ailleurs qu'il essaie désespérément de s'attaquer a ma personne parce qu'il n'a pas la capacité de s'attaquer à mes idées. Ses attaques répétées sur ma personne ne sont donc que des actes désespérés d'un faible qui croit pouvoir m'atteindre par ce lâche procédé. Je parle du "faiblard" complexé qui à trouvé refuge dans le délire du pédantisme et qui croit naïvement que c'est cela avoir de la hauteur intellectuelle. Je parle de cet extrémiste anti anglophones dont l'irresponsabilité a fermenté la haine anti anglophones sur les réseaux sociaux. Je parle de ce vieillard inconséquent parachuté vice recteur.

Pour moi, en tant que sujet politique, Mathias Eric Owona Nguini n'est pas intéressant. Son discours c'est ce qu'il y a de mieux pour désigner la misère morale et l'insignifiance politique.

Je vais donc le laisser dans ma poubelle pour me consacrer aux choses indispensables au progrès de cette nation : la lutte contre le tribalisme d'Etat et la servitude de la dictature qui ont coulé le Cameroun. Je lutte ouvertement et sans hypocrisie pour les valeurs de la démocratie, la justice et le respect des droits humains en danger au Cameroun. Et le pauvre Meon peut-il vous dire sur quelles valeurs repose son "combat" ? Il s'agit de quel combat déjà ?

Pour terminer, j'ai une très mauvaise nouvelle pour le pauvre Meon : la lutte contre le tribalisme d'Etat va s'intensifier et il n'y peut rien.