Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 09 05Article 539554

Opinions of Saturday, 5 September 2020

Journaliste: www.camerounweb.com

Opinion: 'les conditions sécuritaires ne sont pas réunies pour l’organisation des élections régionales'

Selon Georges Nyazang, expert en communication politique, les conditions ne sont pas réunies pour les élection régionales. Dans une publication, il fait démonstration dans le point de vue ci-dessous.


'Le gouvernement doit éviter tout formalisme dans son élan de mise en place des structures d’encadrement de la décentralisation en cours. En effet, si l’on se réfère à l’actualité récente dans le NOSO, l’impression qui se dégage est qu’il y a eu relâchement des mesures sécuritaires du côté des forces de défense, pendant que de leur côté, les forces sécessionnistes ont repris du poil de la bête ; toute chose qui a abouti à des assassinats sauvages en pleine chaussée des femmes, sans que sur le champ, il y ait la moindre riposte.

Au vu de ce climat délétère, on voit mal comment le gouvernement peut parvenir à convaincre les déplacés, surtout les chefs traditionnels, à retourner volontairement au village. Il ne doit pas s’agir d’organiser au forceps cette consultation électorale quand une partie du territoire national se trouve éprouvée sur le plan sécuritaire. Plus que par le passé, nous découvrons via les réseaux sociaux, des messages de défi adressés au Chef suprême des armées par les combattants sécessionnistes qui à l’occasion, brandissent fièrement leur butin de guerre à savoir, l’armement et les tenues des éléments de l’armée régulière, quand ce ne sont pas des affrontements publics en plein centre de Bamenda, mettant les populations civiles dans un état de choc.

A-t-on besoin, au vu de ce qui précède, de consulter les cauris pour comprendre que malgré sa bonne volonté, les dispositions sécuritaires prises jusqu’à présent pour l’organisation de cette élection demeurent insuffisantes, du moins en ce qui concerne la sécurité des hommes et des biens ? Ignorer cette triste réalité et organiser coûte que vaille une quelconque élection dans cette ambiance délétère et mortifère ne conduira qu’à amplifier la boucherie. Il y a plutôt urgence à procéder au désarmement des forces rebelles'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter