Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 12 23Article 564002

Opinions of Wednesday, 23 December 2020

Auteur: Boris Bertolt

Odeur de corruption : la dernière frappe de Nganou Djoumessi en 2020

C’est une affaire qui illustre tout le népotisme et la mafia clanique au sommet de l’Etat. Le ministre des travaux publics, Nganou Djoumessi est en passe d’octroyer le marché portant sur les travaux d’aménagement de la route Maroua-Bogo-Pouss, section Bogo-Pouss (63,16 Km), dans l’extrême nord, y compris la construction des voiries de certaines villes traver- sées (15 Km) à une société tunisienne appelle SOROUBAT. Il s’agit d’un marché d’un montant de 50 milliards fcfa.

Problème : dans son rapport rendu le 3 décembre 2020, la Commission centrale de contrôle des marchés des travaux routiers (CCCM-TR) juge que cette société ne remplit pas les conditions. Car l’entreprise tunisienne emploit un personnel fictif ayant menti sur son parcours. Il s’agit notamment de l’ingénieur qualité Abdel Fradi. Un élément qui aurait dû entraîner directement la disqualification de SOROUBAT.

Mais, ce n’est pas tout. On apprend également que le CV inséré dans l’offre de SOROUBAT pour le poste d’expert environnemental et social est celui d’Amon N’Gbichi Serge Laurent ayant 16 années d’expérience alors que dans la liste du personnel clé, l’expert annoncé est plutôt Jamel Fatinassi jouissant de 35 ans d’expérience. Un nouveau mensonge. Par ailleurs s’agissant de l’animateur sécurité pièce essentielle du projet on en sait pas grand chose.

Il n’y figure nulle part dans le dossier. Autant d’éléments qui permettent de juger SOROUBAT peu fiable.


Mais, Nganou Djoumessi a décidé de passer en force. Car il veut protéger son fils Boris Judicaël Nganou, employé à CAMTEL. C’est ce dernier qui a démarché pour son père auprès des tunisiens. En effet, la société tunisienne a versé à Boris Judicaël Nganou 3 milliards de fcfa en Cash pour se voir attribuer le marché.
Rappelons que Judicael Nganou est poursuiv dans un autre scandale de corruption dont nous y reviendrons.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter