Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 05 07Article 510733

Opinions of Thursday, 7 May 2020

Journaliste: www.camerounweb.com

'Nous devons faire tomber le régime Rdpc'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Me Christian Bomo vient de lancer un mot d'ordre contre le régime de Paul Biya, son parti politique et sonne le glas d'une révolution qui prend source sur les réseaux sociaux. Dans cette tribune, il donne les ses motivations et invite ses compatriotes au courage et à lutter contre le régime qu'il accuse de bloquer le développement du pays.


Chers compatriotes,

La situation que traverse notre pays est très , très grave.

Le pays est en faillite.

Le pays n'est plus gouverné.

Ce sont les clans au pouvoir qui gèrent et se partagent le peu d'argent qui reste.

Les conditions d'une vacance sont là.

En ce moment ces fameux clans tiennent des réunions, des conciliabules pour s'entendre et désigner un successeur à Biya. .

Et pendant ce temps, sur Facebook, les combats inutiles continuent.

Peut- être que, pour certains d'entre nous, c'est un jeu ce que nous faisons sur Facebook.

Non, ce n'est pas un jeu.

Toute révolution politique se construit désormais sur les réseaux sociaux.

Les mobilisation des masses, la diffusion des messages et idées de changement face à un régime qui interdit les manifestations publiques, s'organisent et se conçoivent désormais sur Facebook, you tube, Watsapp, Instagram.

C'est pourquoi, il est important de savoir communiquer sur les réseaux sociaux.

Chers compatriotes, ciblons désormais et uniquement le régime sadique du Rdpc qui veut passer en force.

Faites et multiplier des posts contre ce régime, afin d'éveiller les camerounais qui ne s'en rendent pas compte du MAL qu'il nous prépare.

Faites monter la colère du peuple contre ce régime froid et monstrueux.

Comme je l'ai dit dans une de mes dernières vidéos, débarrassés du régime Biya-Rdpc, avec un visionnaire de la trempe de Maurice Kamto, en 05 ans, je dis bien en 05 ans, notre pays sera émergent.

Je vous invite à relire son programme politique et économique de la dernière campagne présidentielle, vous vous en rendrez bien compte que nous sommes prêts du but.

C'est possible: le rêve d'un Cameroun développé .

Qui ne rêve pas d'un Cameroun avec des autoroutes entre Douala- kousseri, des Tgv qui permettent de rallier Kousseri en 06 heures de temps, des tramways dans nos villes, des hôpitaux modernes avec le retour de nos médecins et chercheurs en santé, de grandes universités, l' eau et l'électricité en abondance, internet partout et à bas prix, des industries qui se créent partout, des investisseurs qui débarquent de partout comme ceux qui viennent avec des capitaux... ?

Alors, pour y parvenir, nous devons faire tomber le régime Rdpc.

Focalisons-nous sur ce combat. Les combats inutiles c'est commenter ou répondre aux posts tribalistes, heureusement que vous avez compris et vous voyez les résultats.

En 03 jours, 80% des messages tribalistes ont été sabotés et leurs auteurs mis en chômage. Ils vont disparaître d'eux-mêmes.

Continuez à les traquer avec la mention : " FAUX PROFIL", " CABINET NOIR", à les bloquer et à les signaler.

La deuxième distraction c'est cette polémique MRC- PCRN.

Elle n'a plus sa place.

Elle doit s'arrêter.

C'est improductif.

Ça ne sert à rien.

C'est de la distraction pure et simple.

Ça n'apporte rien au combat.

Ce sont des agents infiltrés du Rdpc qui attisent ce conflit, je vous l'ai déjà dit. Je sais de quoi je parle.

Plus est, cette polémique ne fait que diviser les camerounais et nourrir un tribalisme Bassa- Bamileke dont se sert le regime Rdpc.

Car plus les communautés s'entredéchirent, plus le régime Rdpc manœuvre.

Le combat c'est contre le régime Rdpc qui est en train d'organiser la succession de gré à gré en violation de notre constitution.

Notre combat c'est l'adoption d'un système électoral avec un code électoral consensuel et des institutions électorales independantes avant toute élection.

Exigeons cela. Car à tout moment, on peut nous annoncer la vacance à Etoudi.

Or s'il y a vacance, il sera difficile de modifier le code électoral.

Le MRC par exemole, la plus grande force politique du pays, ne pourra pas investir son candidat.

Et même, les mêmes causes produisant les mêmes effets, personne, en dehors du candidat du Rdpc, ne pourra être déclarée vainqueur.

Crions, Exigeons ici et maintenant, la réforme électorale, même s'il faut descendre dans les rues.

Préparons les esprits à des manifestations pacifiques et constitutionnellement protégées pour exiger les réformes électorales.

Faites monter la pression populaire à partir d'internet.

Sans réforme électorale, ce sera le gré à gré assuré et nous n'aurons que nos yeux pour pleurer.

Laissons les débats et polémiques inutiles, s'il vous plaît !

Ne commentez plus les posts à polémique MRC- PCRN ou entre leurs militants.

SI vous voyez un post de cette nature, même si vous vous sentez profondément blessé, passez. Votre silence, fait plus mal que vous ne vous imaginez.

Christian Ntimbane Bomo
Société Civile Critique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter