Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 02 20Article 574666

Opinions of Saturday, 20 February 2021

Auteur: Nathalie Yamb

Nomination de la nigériane Ngozi à l'OMC: coup de gueule contre les africains

La camerounaise Nathalie Yamb La camerounaise Nathalie Yamb

Il y a quelques temps, je faisais un post sur la joie facile des Africains. Malheureusement, je constate que les gens n’apprennent pas.

J’en vois aujourd’hui qui se réjouissent de la désignation de la nigériane Ngozi Okonjo-Iweala comme directrice générale de l’organisation mondiale du commerce OMC et de celle du sénégalais Makhtar Diop comme directeur général de l’IFC, la branche de la banque mondiale dédiée au secteur privée.
Mais diantre, pourquoi certains ont-ils toujours cette habitude bizarre de célébrer des choses qui n’impactent pas ou impactent négativement notre bien-être, et de se désintéresser ou de se désengager des combats qui pourraient nous propulser vers la prospérité, le développement et la souveraineté? Décourageant parfois!

Certes, Ngozi et Makhtar ont des cursus universitaires de qualité et pour cela, on les félicite. Je n’ai aucun doute qu’ils serviront diligemment les organisations qu’ils dirigeront bientôt. Makhtar Diop y a même fait toute sa carrière. Mais c’est exactement là que se situe le problème: leur mission n’est pas d’être au service de l’Afrique. Ce n’est pas l’Afrique qui les a désignés.

Comme l’éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus de l’OMS, la rwandaise Louise Mushikiwabo de l’OIF, la gambienne Fatou Bensouda à la CPI ou le tchadien Moussa Faki Mahamat de l’UA, ils seront au service de leurs carrières et de ceux qui les ont nommés, et ce ne sont pas les peuples africains, loin de là!
Petite piqûre de rappel pour ceux qui ont la mémoire chancelante: Le père des programmes d’ajustement structurel qui ont mis les économies et les sociétés africaines à genou depuis les années 80 s’appelle Alassane Dramane Ouattara, alors directeur Afrique du FMI.

On ne le répétera jamais assez: ne fondez aucun espoir et n’élisez jamais à un poste de gouvernance dans vos pays quelqu’un qui a fait carrière dans les organisations internationales. L’application de cette règle ne garantit pas que vous ne voterez pas pour quelqu’un qui vous décevra, mais elle garantit à coup sûr que vous éliminerez des candidats foireux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter