Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 01 24Article 454630

Sports Features of Thursday, 24 January 2019

Source: A. D. Ikoul

Newstars de Douala: y a-t-il un problème Benjamin Mongo?

C'est un black out total qui continue de régner autour de la situation de Benjamin Mongo à Newstars de Douala. Présent sur le banc de touche pendant les rencontres préliminaires de la coupe de la CAF face à Asf Bobo Dioulasso et Gor Mahia fc, le technicien camerounais est absent du staff depuis la qualification pour les barrages. A la séance d’entraînements du 8 janvier (la première après la qualification), les responsables administratifs nous confiaient que Benjamin Mongo était à l'infirmerie pour des problèmes digestifs. Trois semaines plus tard, ces problèmes digestifs semblent n'avoir pas trouvé de solution, reléguant jusqu'à ce jour le technicien hors du staff de Newstars.

LIRE AUSSI: Ligue 1: vers un désastre chez les Astres de Douala

Joint au téléphone jeudi dernier, le concerné dit aller de mieux en mieux; la tonalité de sa voix le confirmait d'ailleurs. Toute chose qui contraste nettement avec la version de ses collègues du staff. Sur la question de sa situation avec le club, il n'a pas souhaité s'exprimer, nous renvoyant vers le camp d'en face: "Bonjour, je sais que la communication est obligatoire dans ce métier, mais je préfère éviter toute déclaration concernant Newstars... " nous a-t-il répondu par sms. Face à cela, nous avons essayé de rentrer en contact avec l'encadrement administratif du club dimanche dernier, jour du match retour face à Gor Mahia; et là-bas une seule version est au menu, "il n'existe pas un problème Benjamin Mongo à Newstars; il reste un membre du staff de l'équipe, d'ailleurs son nom comme vous pouvez le constater figure dans la feuille de match." une situation davantage complexe. Du côté des joueurs, aucune information ne filtre; Le black out s'élargit. Mais d'après nos sources, il y'a effectivement un problème Benjamin Mongo au sein de Newstars de Douala.

En effet, Benjamin Mongo, se serait engagé verbalement avec le club en tant qu’entraîneur adjoint. Sauf qu'au fil du temps, il se serait vu avoir beaucoup de responsabilités sur le plan technique au sein de l'équipe et aurait demandé d'avoir "plus de poids et de considération dans le groupe" chose qui lui aurait été accordée par Gerard Mbimi (physiquement épuisé) et validée par Faustin Domkeu. La preuve, face aux deux premiers adversaires au tour préliminaire, Benjamin Mongo était celui que l'on apercevait debout, dirigeant les joueurs sur le terrain. Fort de cela, il aurait donc saisi le président Faustin Domkeu pour réclamer un engagement écrit (contrat) au poste d'entraîneur principal, Gérard Mbimi étant considéré comme Directeur technique. Face à la sourde oreille du président Faustin Domkeu à sa doléance, Benjamin Mongo aurait donc délibérément décidé de se retirer du groupe au lendemain de la qualification pour les barrages de la Coupe de la CAF, affirme notre source.

Aujourd'hui éliminé de la compétition africaine et à quelques jours du début officiel du championnat, on reste dans l'attente d'une déclaration officielle d'un camp comme de l'autre. C'est donc une affaire à suivre.