Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 09 03Article 616921

Opinions of Friday, 3 September 2021

Auteur: Bertin Metsengue

NOSO: Field Marshall fait la paix avec le régime Biya

Field Marshall, chef de Lebialem Field Marshall, chef de Lebialem

Field Marshall, chef de Lebialem, a surpris plus d'un avec l'organisation dans son département en guerre contre le régime Biya d'un championnat sous le parrainage des élites et des autorités administratives locales. Tout se déroule à merveille dans cette partie de la zone anglophone où Field Marshall a toujours combattu les militaires du BIR avec agressivité. Pour Bertin Metsengue, Lebialem fait la paix avec Paul Biya.


Les populations du Lebialem, département du Sud-ouest du pays , jadis fief des groupes séparatistes Ambaboys renoue avec la paix. Durant les vacances scolaires qui s'achèvent les championnats ont été organisés de ce côté sous le parrainage des élites et la protection des autorités administratives locales. Et si les populations avaient compris l'appel de Paul Biya ?

Le Lebialem était jusqu'ici le département ayant le plus de poches de résistance séparatistes. Certains détracteurs de Yaoundé avaient même tôt fait de proclamer que ce département n'était plus sous le contrôle du pays. Pourtant cela était très loin de la vérité. En clair, ce departement carrefour de trois region : le Sud-Ouest , l'Ouest et le Nord Ouest entre lequel se hisse fièrement les monts Bamboutos a un relief montagneux dans lequel s'était retranché des séparatistes et vulgaires criminels qui perpetraient des actes terroristes sur les populations et les autorités administratives locales.

La difficulté était ici la faible collaboration des populations à pouvoir aider les forces de sécurité à mettre main sur ces vulgaires criminels. Avec le temps , les.populations se rendent compte de la haute importance de collaborer avec les forces de sécurité afin d'assainir une fois pour toute ces localités pour rassurer la quietude des populations. Ça commence donc à être effectif. Les championnats ont bien eu lieu de ce côté comme partout ailleurs.
La Stratégie Biya porte ses fruits !

Alors que certains observateurs du passé et experts en tout sauf en rien avaient predi que la " guerre " du Noso allait s'enlyser dans le temps et allait mettre des dizaines d'années, voilà que la réalité montre le contraire. La réalité donne raison à feu Cardinal Tumi qui a révélé que ceux qui commettent les exactions au NOSO étaient des vulgaires criminels venus d'ailleurs et donc des mercenaires étrangers. Les camerounais dans leur grande majorité sont des hommes de paix .

Le président camerounais Paul Biya l'ayant compris à choisi une tactique d'apaisement qui consiste à donner une opportunité aux camerounais séparatistes ayant commis des actes terroristes de se repentir dans les DDR d'une part et d'autres part d'élever le niveau de sécurité et accroître la présence des forces de sécurité dans la zone pour au maximum protéger les populations. En quelques années les populations locales ont compris la nécessité de collaborer avec leurs autorités pour mettre un terme à cette crise sécuritaire qui en a fait tellement de mal au peuple camerounais tout entier. Un seul mot , continuez !