Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsArticles2021 07 05Article 606310

Opinions of Monday, 5 July 2021

Auteur: Michel Biem Tong

Michel Biem Tong renouvelle son soutien aux milices ambazoniennes

Les populations elles-mêmes ne se plaignent pas Les populations elles-mêmes ne se plaignent pas

Le journaliste Web Camerounais connu pour son soutien aux indépendantistes ambazoniens n’est jamais revenu sur sa position depuis plusieurs années. Il a toujours soutenu la sécession anglophone. Un soutien qui lui a d’ailleurs valu d’être traduit au tribunal militaire. Dans une sortie qu’il vient de publier, l’homme de medias maintien : qu’il supportera les milices anglophones aussi longtemps que les populations continueront à collaborer avec ceux qui défendent leur territoire. Lire en intégralité sa sortie.


Je ne condamnerai jamais les Amba-restorations forces tant que les populations elles-mêmes ne se plaignent pas.

Ils disent que je ne dénonce jamais les crimes des <>, que je porte tout le blâme sur l’armée camerounaise et les faux <> du régime.

A cela je réponds : si les populations locales ne se plaignent pas et sont d’ailleurs très fières de leur Restorations Forces auxquels elles apportent un soutien sans faille, qui suis-je pour condamner ces groupes armés ?

Le jour ces populations vont commencer à se plaindre à des intervalles réguliers des agissements de leurs Restorations Forces (je ne parle pas des ADF d’Ayaba Cho-Bamkoui Emile), en chœur, je reprendrai leurs cris. Mais tant que les informations sur les <> des Ambazoniens proviennent des agents du régime BIYA tapis à Yaoundé ou en Angleterre, permettez-moi d’y voir la main des milices terroristes du pouvoir de Yaoundé. Simple question de bon sens.