Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 04 27Article 593371

Opinions of Tuesday, 27 April 2021

Auteur: Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzo

'Maurice Kamto offre Penda Ekoka au rite sacrificiel de la tontine'

L’affaire Survivol n’a pas encore fini de faire les choux gras que Maurice Kamto a décidé de sacrifier son ancien ami et alié Penda … Alors que ce dernier aurait pu tout simplement prendre son téléphone pour appeler celui avec qui il marchait encore il y’a peu main dans la main, c’est plutôt au cours d’une émission télévision qu’il va lancer avec une attitude plus que hautaine qu’il attends encore de Ekoka de lui produire le rapport de gestion des fonds Survivol.

Hey Tchapeu ! C’est à dire que, le Messi de la tontine de Baham utilise exactement la même tactique que son créateur quoi...Il te prends, t’utilise, et ensuite, t’offre en sacrifice.

Ce n’est pas notre cher Paul Éric Kingue de regrettée mémoire qui aurait pu me démentir. Lui qui après avoir tout donné pour la gloire de Kamto, son énergie, sa fougue plus que débordante, jusqu’à l’accompagner pour un séjour en prison va se voir jusqu’à sa mort insulter, mépriser, son honneur et sa dignité traîner au sol et dans la merde, au point de pisser sur sa sépulture...Son ancien allié qui n’habite qu’à 200 km de son lieu d’enterrement n’a même pas daigné effectuer un simple déplacement pour lui rendre un dernier hommage…

Autrement dit, c’est entre autre un personnage tout autant rancunier que son créateur qui a condamné jusqu’aux restes de son prédécesseur qui lui a donné le pouvoir en exile quoi L’HOMME VOUS MONTRE TOUS LES JOURS, ICI SON VRAI VISAGE. Seul un idiot peut dire qu’il ne voit pas la nature profonde de notre homme.

Tu sais, tantine, la vieille génération a toujours besoin de croire en quelque chose : pour Krymov, c'est Lénine et le communisme, pour papa la liberté, pour grand-mère le peuple et les travailleurs. Mais tout cela nous semble idiot, à nous, les jeunes. D'ailleurs, c'est bête de croire. Il faut vivre, sans croire à rien.

Diabaté, voyez-vous, 'Même l'idiot du village sait qu'au delà de la colline, il y a une plaine.' Je ne ris d’aucun spectacle, je me contente d’observer