Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 10 27Article 551854

Opinions of Tuesday, 27 October 2020

Journaliste: Bertin Metsengue

Massacre des élèves au Cameroun anglophone: kumba, l' horreur de trop !

Ce samedi , une scène innommable et indescriptible s,est produite à Kumba au sud Ouest . Une dizaine d, élèves de l’Académie internationale bilingue Mère Francisca de Fiango ont été massacrés par les Terroristes Ambaboys. Les jeunes enfants étaient en train de réviser leurs leçons quand ils ont été surpris par ces scélérats qui ont aussitôt ouvert le feu avant de rentrer dans la brousse . Sur le carreau une dizaine d,élèves tués. Les autorités militaires parlent d,un jeune garçon et 5 filles . Avec 13 autres grièvement blessés.
Le gouvernement camerounais en colère .
Aussitôt informé , le gouvernement camerounais a convoqué une réunion interministérielle de crise. Celle ci a été instruite par le président Camerounais et présidé par le premier ministre chef du gouvernement De Dion Ngute . Si rien ne filtre en ce moment , on peut tout au moins scruter l, atmosphère qui y règne qui est celui de la colère et de l, indignation à l,égard de de qui arrive aux enfants qui ne demandaient rien d,autre que le respect de leur droit inattaquable qui est celui du droit à l, éducation . Il est clair qu,au sortir de cette réunion d, importantes résolutions et mesures seront prises pour plus de sécurité dans les écoles au NOSO.

À QUI PROFITE LE CRIME ?
en début de semaine nous annoncions , une réunion informelle visant à fabriquer des preuves pour incriminer l, armée Camerounaise et par ricochet Yaoundé dans la crise du NOSO. Cette réunion dont les acteurs sont mandatés par les financiers des groupes armées n,ont pas rendu public leur réunion pour la simple raison que nous avions dévoiler leur lugubre besogne. Alors que la rentrée scolaire avait repris de plus Belle et que ces régions renouait à nouveau avec les classes voici que les chantres du Chaos cherchent à nouveau à Semer la peur dans l, esprit des enfants de ces régions. Ils ont réussi une fois de plus à faire couler le sang des jeunes innocents . Ces petits et ces pupilles de la nation ont commis qu'elle péché pour être lâchement arraché à la vie de la sorte ?

Le Cameroun et pourquoi pas la peine. De mort ?
Le Cameroun n,a pas aboli la peine de Mort. Mais depuis l, accession de Paul Biya à la magistrature suprême , cette sentence n,a été prononcé que pour les coupables du coup d,État manqué du 06 Avril 1984. Pourtant , les Terroristes Ambaboys sont arrêtés chaque fois après avoir commis des exactions sur les petits enfants et nourris sur le dos du contribuable . Cela devient inacceptable il est plus qu, urgent de montrer à ces scélérats que la République peut être aussi cruelle à l,endroit de ceux et celles qui éprouvent les populations par des actes barbares. De telles actes ne peuvent pas se produire aux USA sans que les coupables soient supprimés purement et simplement. Au lieu de cela , on se laisse influencer par ces ONG de pacotille qui sont pour beaucoup complices de ces atrocités .
Le cœur du Cameroun saigne !
Le pays tout entier est consterné et meurtri par la disparition tragique de ces enfants . À ces petits enfants , ces pupilles de la nation précipités dans l, au-delà par des criminels dont les financiers sont protégés par les USA , la Norvège , la Suède , le Canada, la grande Bretagne et l, Afrique du Sud. Ces pays sont autant comptable de ces crimes à répétition que les exécutants. Et dire que ceux ci vendent l, illusion à l, opinion des pays des droits de l'homme et de la démocratie .

Ces pays complices des atrocités au NOSO !
Voilà des pays qui malgré toutes les preuves apportées pour les convaincre de remettre aux autorités camerounaises ceux qui financent le terrorisme au NOSO ont refusé de rapatrier ces criminels d,une autre genre.le gouvernement camerounais doit tenir pour responsable ces États " amis irresponsables "qui soutiennent sournoisement le terrorisme . Les.pauvres innocents paient la cruauté de ces pays qui utilisent ces séparatistes comme comme outils de chantage. Mais chaque chose a une fin et la fin de ces millices Terroristes n,est plus loin .

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter