Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 10 06Article 546736

Opinions of Tuesday, 6 October 2020

Journaliste: Bertin Metsengue

Marches pacifiques au Cameroun: à qui le tour après Bibou Nissack ?

Après les marches boudées du 22 Septembre dernier , le parti des marches a une fois de plus lancé une nouvelle tentative de perturbation de la quiétude des camerounais pour demain 06 Octobre 2020. Si le communiqué est signé par des inconnus avec des cachets juxtaposés montrant le manque de sérieux et de respect à l'endroit des destinataires de cet appel, il ne demeure pas vrai que le peuple virtuel MRC-BAS -AMBABOYS est tout feu tout flamme et pensent que ce 06 Octobre 2020 sera la bonne après le flop du 22/09 dernier .

Qu,est ce qui ne va pas au MRC ?
Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun-MRC est devenu un parti où tout le monde peut décider sur tout et sur rien . après coup , les coupables sont interpellés mais les responsables premier se désolidarisent préférant rejeter la responsabilité sur les boucs émissaires . Le 22 dernier après le flop , Maurice Kamto clamait être démocrate et de ce fait n,a jamais prôné le renversement des institutions en dehors des urnes . Pourtant son porte parole avait pourtant annoncé les marches pacifiques pour déloger l,actuel président Camerounais Paul Biya.

Cett fois que encore, alors que les camerounais sont préoccupés par la rentrée scolaire , le Parti des anarchistes du Cameroun reviens à la charge . Cela est une tentative d, insurrection et cela est sévèrement réprimandé. NIBOU NISSACK en sera devant ses responsabilités. Ceux qui souhaitent encore aller en prison peuvent aller une fois de plus perturber la quiétude des camerounais . Entre temps , Le pr Fame Ndongo Secrétaire.à la la communication du RDPC a comme à la coutumé donner le point de vu de son parti .

Fame Ndongo et UNE_MARCHE_DANS_LES_NUAGES_DE_L_IMAGINAIRE
"
1- Politique-fiction
“Fuyez le naturel, il revient au galop” (Boileau).
Ceux qui ont décidé de vivre dans les nuages de leur imagination fantasque et loufoque viennent d’écrire une nouvelle page de leur manuel virtuel de politique-fiction.
Ils appellent le « peuple » à « marcher » dès demain (6 octobre 2020) pour la chute du Chef de l’Etat et son régime (anarchie et chaos).
2- Gros mensonge

Le RDPC rappelle aux Camerounais de l’intérieur et de la diaspora qu’il s’agit d’un nouveau GROS MENSONGE.
Après «le hold up électoral », « le gré à gré politique », « la mort du chef de l’Etat », « la vacance du pouvoir », « le silence du Président », « la mauvaise gestion du COVID », la « marche pacifique… pour chasser le Président de la République d’Etoudi (22 septembre 2020), voici venu le temps de la galéjade, de la pantalonnade et de la pantomime.

3- Un canular de plus
Aucune marche n’aura lieu demain, dans le réel. C’est un canular de plus ou de trop.
Le RDPC demande aux Camerounaises et aux Camerounais de vaquer normalement et paisiblement à leurs occupations habituelles pour bâtir, dans la paix, l’unité et la légalité, le Cameroun de demain.

4- Comparaison n’est pas raison
Quant à l’infime minorité qui rêve de « marcher illégalement », le RDPC leur rappelle la sentence comminatoire de S. E. Paul BIYA : « il ne faut pas jouer avec le Cameroun » (le 10 octobre 1992).

A ceux qui se livrent à des translations situationnelles chimériques, (tracer des parallèles incongrus avec d’autres Etats), le RDPC rappelle l’adage bien connu : « comparaison n’est pas raison ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter